Une analyse extrêmement pertinente.
 

 

Je ne ne peux pas la cautionner dans sa totalité, d’une part parce qu’avec Soral, c’est diagnostique et factuel mais pas assez dans l’Espérance et dans la foi (Par bien des aspects, il fait partie des bobos anars de droite et « catholiques identitaires » que je décris dans mon livre sur les bobos) ; et d’autre part, parce que je ne crois pas en la déproblématisation bienveillante qu’il fait de l’Islam, quand bien même je suis d’accord avec lui sur le fait que la phase terroriste n’est que l’apéritif transitoire de la dictature de la Gouvernance Mondiale, et que l’Islam n’est qu’un symptôme devançant un orage satanique beaucoup plus fort que lui.
 

Franchement, vidéo à voir. Ne serait-ce que pour la Syrie et pour entendre Soral dire : « La Syrie ne nous a rien fait. ».