Archives de catégorie : Je l’ai dit

L’importance de la confession par les temps qui courent

Je reviens de recevoir le sacrement de confession à la Basilique du Sacré-Coeur à Montmartre (Paris).
 

Avec le prêtre (un jeune, dynamique et plein d’humour), j’ai pu être compris quand j’exprimais ma gêne par rapport à certains actes de plus en plus banalisés voire vus comme « bons » par nos contemporains (l’inscription et la fréquentation des sites de rencontres, le fait de coucher avec quelqu’un pour le plaisir partagé ou la tendresse, de mater du porno, la masturbation, la fellation, la sodomie, le fait d’embrasser ou de sortir avec quelqu’un, la pratique homo, la prostitution ou la consommation gratuite par les plans cul, etc.).
 

J’ai pu aussi être pleinement compris quand j’exprimais ma peine face au manque de Foi (y compris des cathos pratiquants) et face à la décrédibilisation croissante de trésors – souvent invisibles mais pourtant réels – vécus par certaines personnes justes (mépris/désaffection pour la sainteté, pour la chasteté avant le mariage, pour le célibat sacerdotal – les prêtres passent pour d’hypocrites libertins cachés ou des « homos refoulés », pour le couple et le « faire couple », pour le renoncement à l’affectivité amoureuse, pour la famille traditionnelle, pour le célibat continent homosexuel…).
 

Oui. Une confession, ça remet tout ce qui avait été déplacé ou déformé à sa juste place ; ça révèle la vraie valeur des choses. Au-delà des mensonges et des fausses croyances (un catholique m’a sorti pas plus tard qu’aujourd’hui cette bêtise : « La masturbation n’est plus un péché depuis le Concile Vatican II ! »).

Tous les codes de la Franc-Maçonnerie contenus dans la nouvelle bande-annonce de l’émission Danse avec les Stars de cette année

 

La bande-annonce jamesbondienne de DALS (Danse Avec Les Stars) de cette année est truffée de symboles maçonniques : Paris (une des places fortes de France et surtout de la Franc-Maçonnerie mondialiste), thème de la Quête du Graal (le trophée exposé comme une pierre précieuse philosophale à dérober), carriéristes-espions, Tour Eiffel et triangles (Pyramide du Louvre), égyptologie et Renaissance, données et informations (omniprésence médiatique), course contre la montre (horloge), lampadaires-chandeliers (dans l’hôtel), chaînes d’Union égrégoriques de danseurs dénudés (hypermusclés et en même temps androgénéisés) « à la Lady Gaga » ou « à la Sia », énormément de doubles colonnes, ordre par le chaos (Ordo ab chaos), beaucoup de sphères et de cercles (notamment le cercle final d’initiés-concurrents), 666 (Marque de la Bête) apparaissant dans la malle de Wejdène et provoquant la puce digitale d’Aurélie Pons (qui porte à l’intérieur de sa capuche le Pavé Mosaïque…) ou bien le 666 encore dans la salle où est exposé le trophée de DALS (avec, comme par hasard, six danseurs…), plafond du Château de Chantilly avec la peinture de L’Enlèvement de Psyché (1885) de Paul Baudry (reprenant le thème du viol de la vierge, cher aux loges maçonniques), de nouveau le Pavé Mosaïque 666isé (avec les écrans de surveillance), le casque-cérébral (avec triples triangles) de Lââm, rayons laser rouges, lumières (lampes-torches et faisceaux), ponts, féminin sacré, œil, pince de construction et de mécanicien de construction serrée par Dita Von Teese, drones, transidentité toute-puissante (avec Bilal Hassani bestialisé, et en Moïse-Créateur qui sépare les eaux par télékinésie), ouverture de la porte, final avec le cercle de stars initiées-apprenties.
 

Comme nos contemporains, aveuglés par le matérialisme, la peur, et leur manque de Foi, se désintéressent de la Franc-Maçonnerie qui pourtant les gouverne, je suis bien obligé de faire ce travail de décryptage.

Pourquoi je n’irai plus manifester

Pour ma part, je n’irai pas manifester aujourd’hui. Manifester « contre le Pass Sanitaire » est un non-sens complet car c’est une mesure temporaire et majoritairement impopulaire (la population va en avoir marre d’être contrôlée ou de contrôler, et réclamera des bornes puis la puce/identité numérique : le Pass est donc amené à disparaître très vite).
 

Les manifestations de contestation n’auront aucun poids si nous ne dénonçons pas le mal (le « vaccin » ; ou l’identité numérique) et que nous tenons exactement le discours de ceux qui nous l’imposent (Véran, Castex et Macron sont aussi « pour la liberté » et « contre le Pass Sanitaire »…).
 

 

Certains opposants se gargarisent de l’essoufflement du Pass… alors même qu’il devrait les alarmer sur leur mimétisme inconscient avec leurs ennemis, ainsi que sur la vacuité de leur combat…

Tenté par l’Islam

Ne vous inquiétez pas : même si en ce moment j’ai l’impression – parmi les gens adorables et spirituellement profonds que je côtoie – de ne me retrouver quasiment qu’avec des musulmans (ci-dessous, mon coloc marocain adoré, ainsi qu’une amie algérienne* à lui : désolé pour le manque de netteté de la photo), je ne me convertirai pas à l’Islam ! (haha)… Pourtant, quand je regarde la nullité du journalisme, de l’intellectualisme, de la politique et du clergé « catholiques » actuels, ce ne serait pas l’envie qui m’en manque. Mais mon « problème », c’est que je sais (parce que je L’ai rencontré en vrai) que Jésus existe et qu’Il est Dieu en même temps que Fils de Dieu et de l’Esprit Saint. Donc je reste malgré moi catholique. Mais à l’heure actuelle, je dois reconnaître que mes frères musulmans me touchent et me comprennent davantage !
 

 

Comme je le disais dans la Soirée Dissidence 2 (sur l’Islam), nos routes entre catholiques et musulmans se rejoignent mystérieusement en ce moment sans que l’un des deux camps cherche à convertir l’autre. Et certains musulmans originaires de l’Algérie m’ont fait découvrir des lieux catholiques où il leur arrivait d’aller prier et où catholiques et musulmans célébraient Jésus ensemble (et pas dans un relativisme édulCORANt le catholicisme, mais en Vérité). Par exemple, je vous montre des photos de la Basilique Notre-Dame d’Afrique (à l’ouest d’Alger), dans laquelle on peut lire cette inscription magnifique : « Notre Dame d’Afrique, priez pour nous et pour tous les musulmans. » Elles ont été prises en vrai.
 


 
 

* Cette amie algérienne vient de perdre son papa de 77 ans (qu’elle adorait) à cause de cette merde de « vaccin » anti-COVID. Son père avait déjà des problèmes de coagulation sanguine… et comme le « vaccin » alourdit le sang, la première injection l’a flingué en seulement une semaine. Et bien évidemment, l’hôpital a nié le lien de causalité entre cette mort et le « vaccin »…

Philippot et Di Vizio sont pro « vaccin » en réalité


 

Ce que j’avais dit lors de la Soirée Dissidence 3, sur le fait que les leaders du mouvement de contestation du « vaccin » anti-COVID étaient en réalité pro « vaccin », se révèle juste. Hier, je me trouvais avec un ami, Florian (… pas Philippot), au Champ de Mars à Paris, pour une énième manif de Philippot. De semaine en semaine, l’auto-censure saute aux yeux. Les organisateurs ont fait le grand nettoyage (plus besoin que nos ennemis le fassent !) : on ne voit quasiment plus de pancartes, et elles ont été remplacées par des slogans aseptisés et des drapeaux tricolores (on se croirait à un meeting politique de Sarkozy…)
 

Moi, je portais comme d’habitude ma pancarte « VACCIN = POISON. RÉVOLUTION ! ». Et j’ai même été repéré par une nana du staff pour faire partie de la tête du cortège. Et ce n’est qu’une fois installé dans ce cortège qu’un des organisateurs est venu me dire que ma pancarte n’avait pas sa place et que mon pote et moi nous sommes fait carrément dégager ! Le ton est monté. J’ai demandé au gars « Comment ça? Vous n’êtes pas contre ce soi-disant vaccin ??? ». Juste avant de m’insulter de « Va te faire foutre ! », le gars s’est contenté de me dire robotiquement : « Nous sommes contre le Pass Sanitaire. » Selon les organisateurs, désormais, interdit de dénoncer le « vaccin » : il faut juste être contre le Pass Sanitaire et scander comme des moutons « liberté! » et « Macron ton Pass on n’en veut pas! »… sur l’air de « C’est bon pour le moral » de la Compagnie Créole… (Déjà, récemment, sur le plateau télé d’Hanouna de C8, Di Vizio a déclaré qu’il n’était pas contre le vaccin mais en gros qu’il défendait notre liberté). Di Vizio et Philippot sont des traîtres et des purs produits du Système, en fait!

La Bête de l’Apocalypse (avec ses 10 cornes) carrément sur la veste de Jarry dans l’émission Game of Talents de TF1 !

La plupart des gens ne veulent pas écouter la justesse visionnaire et prophétique de mes analyses symboliques (je dis « prophétique » car ça ne m’appartient pas et que ça me dépasse en grande partie)… mais je « m’en bats la race » (comme dirait mon coloc musulman) : je vois juste! Tout ce que j’ai dit sur la MARQUE DE LA BÊTE (c.f. mon topo lors de la « Soirée Dissidence 3 ») ou bien écrit (c.f. mon livre Homo-Bobo-Apo) ou bien filmé (c.f. mon exposé sur les liens entre Fin du Monde et homosexualité, ainsi que sur la Marque de la Bête, lors de la Journée 6 du documentaire « Les Folles de Dieu »), avec les 4 critères caractéristiques de la Marque de la Bête (https://www.araigneedudesert.fr/la-marque-de-la-bete-par-human-immobilier/ à savoir 1) l’hétérosexualité ; 2) la puce RFID ou le 666 sur la main et le front ; 3) la passion avec un petit « P » ; 4) l’Humanisme intégral) se révèlent vrai. Car au fond, c’est la Bible (Livre de l’Apocalypse de saint Jean notamment, dédié au retour glorieux de Jésus et aux Fins dernières) qui a raison, et tout nous a déjà été annoncé clairement à l’avance par Jésus.
 

J’en tiens pour preuve ce que je viens de découvrir à l’instant totalement par hasard en regardant en replay le début d’une nouvelle émission populaire de TF1 « Game of Talents » (sorte de « Qui est qui? » améliorée et customisée) animée par Jarry (présentateur homosexuel que j’ai connu en vrai avant qu’il n’explose médiatiquement : il est maintenant l’un des animateurs-phare de TF1 et a acheté « ses » enfants par GPA – Gestation Pour Autrui). C’est hallucinant, vous allez voir, comme la culture-poubelle populaire actuelle, à la fois volontairement et inconsciemment (car elle se laisse aveugler par son orgueil), « colle » à la perfection aux prévisions bibliques ainsi qu’au symbolisme eschatologique/apocalyptique !
 

Regardez bien la veste en cuir portée par l’humoriste Jarry : c’est précisément l’image de la Bête (une tête de lion brillant) décrite par saint Jean dans l’Apocalypse. Les concepteurs de ces émissions bêtes (c’est le cas de le dire !) savent très bien ce qu’ils font, et poussent le vice ou l’esthétisme jusqu’au détail puisque cette Bête porte exactement les 10 cornes dont parle l’Apocalypse :
 

« Alors, j’ai vu monter de la mer une Bête ayant dix cornes et sept têtes, avec un diadème sur chacune des dix cornes et, sur les têtes, des noms blasphématoires. Et la Bête que j’ai vue ressemblait à une panthère ; ses pattes étaient comme celles d’un ours, et sa gueule, comme celle d’un lion. Le Dragon lui donna sa puissance et son trône, et un grand pouvoir. » (Ap 13, 1-2)
 

Regardez également les catégories des « talents » (« talent » est souvent synonyme de « passion » dans le jargon du Gouvernement Mondial antéchristique) à trouver dans le jeu de Game of Talents : elles renvoient toutes soit à l’hétérosexualité (culte exacerbé des différences, mâtinées de naturalisme cosmique et technologiste), à la Marque de la Bête (métal + main + animaux : il est question de « maniement »), à la passion (chaque talent expose celle-ci) et à l’humanisme intégral (le premier talent s’appelle même « Canon humain »!).
 

Ouvrons donc les yeux, replongeons-nous dans l’Apocalypse. Car le Retour de Jésus victorieux est proche, là ! C’est pas moi qui le dis, et encore moins les évêques et Pape (complètement à côté de la plaque en ce moment) : c’est la télé-poubelle que tous méprisent !

Personne ne pourra vous imposer le « vaccin » si vous ne le voulez pas

Je voulais juste dire à tous ceux d’entre vous qui en ce moment se sentent craquer et croient (à tort) ne plus avoir la force de renoncer au « vaccin », que PERSONNE, j’ai bien dit PERSONNE, ne pourra vous forcer à vous faire « vacciner », ni même à recevoir la Marque de la Bête. Au pire vous perdez tout (boulot, sécurité matérielle, amis, amour de votre famille, etc.). Mais même tout ça ne vous retirera jamais votre liberté ni votre pouvoir sur le soi-disant « vaccin ». Le « vaccin » ne peut pas vous être imposé, contrairement à tout ce que les gens ou les mass médias pourront vous dire. Ce que je veux dire par là, c’est que c’est certainement contraignant, mais pas impossible ni incontournable. Toute structure de péché a ses failles. Et tout combat pour le bien est possible.

La vidéo de Gabin (de Vécu) contre Richard Boutry


 

Pour moi, c’est cette vidéo de critique de ce Gabin (de Vécu) contre Richard Boutry (qui me fait penser au personnage paranoïaque de Monsieur Fyon interprété par Élie Sémoun) qui est lamentable. Attaques gratuites ; indignation pour seul « argument » ; beaucoup d’impressions fantasmées subjectives ; le mot « méfiance » et les phrases répétées en boucle (« Je suis très indépendant ») ; un orgueil monumental (« Moi je suis incorruptible », « Je sens tout »). Deux seuls mots me viennent avec ce genre de profil psychologique : PARANOÏA + JALOUSIE. Désolé, Gabin, mais il faut ranger son orgueil et sa peur (ou se faire soigner). Ce lynchage anti-Boutry n’est pas crédible. Et le dire n’est pas de la Boutrylâtrie.

17 août 2021 : Rencontre en visio entre les Folles de Dieu et the Proud Catholics

Le 17 août prochain, l’équipe des « Folles de Dieu » est invitée à une conférence Zoom de 19h à 20h45 (heure anglaise ; 20h à 21h45 pour l’heure française; 13h à 14h45 pour l’heure péruvienne, colombienne et mexicaine) par une association homosexuelle catholique Proud Catholics (du diocèse de Hexham et Newcastle, en Angleterre). C’est assez exceptionnel et incroyable qu’un événement public entre cathos homos ait lieu, car en général, nous nous fuyons les uns les autres… Donc ça risque d’être une rencontre énormissime !
 

Je salue l’audace et l’humilité d’Isabel Hill, une des responsables de Proud Catholics, d’avoir contacté les Folles de Dieu après avoir vu la première partie du documentaire (Si tout va bien, la partie 2 sortira en français et en anglais cette semaine…). Isabel est d’autant plus méritante et ouverte d’esprit qu’elle se dit catholique mais en désaccord avec un certain nombre de messages que nous portons dans le film (continence, actes homos peccamineux, opposition au mariage gay, etc. : d’ailleurs, j’ai vu qu’elle s’est « mariée » religieusement avec sa compagne il y a quelques jours). J’adore ce genre de mains tendues de personnes qui sont capables d’aller vers d’autres alors même qu’elles pourraient très bien les ignorer ou les mépriser à cause de leurs différences ! Donc MERCI Seigneur !
 

Je vous tiens au courant de la suite. Mais à priori, le programme sera le suivant :

– 19h : Temps de prière en commun avec Proud Catholics et The Holy Gays (les Folles de Dieu en anglais).

– 19h30 : Discours d’introduction de 5 minutes rédigé en anglais et lu par Philippe Ariño.

– 19h40 : Visionnage de la partie 1 en anglais du documentaire.

– 20h15 : Temps des questions (avec des traducteurs français/anglais) des internautes aux Folles de Dieu.

– 20h45 : Fin de la visio-conférence.
 
 
 
 

MON MOT D’INTRODUCTION DU FILM (LU EN ANGLAIS, ET TRADUIT EN FRANÇAIS)
 
 

Here is the introduction (5 minutes) in English that I read last night at the Proud Catholics (Diocese of Hexham and Newcastle : Here is the introduction in English that I read last night at the Proud Catholics) :
 

Good evening Proud Catholics!
 

I’m Philippe Ariño, the director of the documentary « The Holy Gays ». Please excuse my poor English: I must read. It’s with great joy that we, Holy Gays, have responded to your invitation. Because everyone should be as welcoming and as open-minded as you are ! And I’m weighing my words! I know how much we, the Holy Gays, being gay, Catholic, but advocating continence (so, abstinence for God), can frighten or even annoy people: it’s an unacceptable and incomprehensible message in our World today, and even within the Church. We are very often despised or attacked, as much by Catholics and bishops as by gay-friendly progressives. That’s why I’m all the more grateful to Isabelle Hill for coming to speak to me. She’s a woman who is not afraid of differences, who is not sectarian or intolerant. She didn’t judge us. She doesn’t put her personal ideas above people. And I think she’s completely crazy like us, the Holy Gays ! You know, the original title in French, Spanish, German and Italian is not « The Holy Gays » (a little play on words with Madonna’s song « Holidays ») but « The God’s Crazywomen » (we could translate by « God’s Queers » in english), because « Crazywomen » in these 4 languages has the double meaning of « crazy » and « gay ». And we have received, just because of this title, insulting emails from priests and nuns ! This title is a detector of homophobia. In any case, dear Proud Catholics, you deserve, through Isabelle, the title of « Crazy Catholics »! Really !
 

I’m not coming alone tonight. I’m joined by Perrine, one of the 6 witnesses of the documentary, a lesbian woman, who speaks better English than me (as she works in London), and who was so excited to meet you that she took the day off just for you ! Both of us, after watching the first part of the film, will be happy to answer all your questions, and also to listen to you. Knowing that the second part will be released in a few days. And that there will be 25 parts in total in the future. Our documentary is like an encyclopaedia ! Divided into 8 major chapters : 1) The personal dimension of homosexuality; 2) The family dimension; 3) The love and sexual dimension; 4) The cultural and communitarian dimension (all our tastes, our artistic production, our places of conviviality); 5) The international and political dimension of homosexuality (all the LGBT laws); 6) The homophobic dimension of homosexuality (a very hard but also very moving chapter); 7) The religious dimension of homosexuality (where we’re also going to talk about gay priests! ); 8 ) The holy dimension of homosexuality (where we will deal with the Bible, hell, Heaven, our relationship with God, and also the sensitive miracles we have experienced, and with continence too). And part 25 will be the Blooper (because we laughed a lot during this shooting: in 10 days in Lourdes, we became friends, real friends).
 

Before we watch Part 1 together, I want to tell you two essential things:
 

First of all, that we, the Holy Gays, don’t come here as know-it-all who teach lessons or who play the little saints. We understand the intensity of romantic feelings (for example, I’m still in love with a man at the moment, even though I’m not in a relationship with him : I’m the Lover of the group !); Santiago is in a relationship. We also understand the human need to be loved or to be in a relationship; we don’t idealise celibacy or try to impose it. And we are sinners: we experience downfalls, contradictions; for example, Guillaume, the trans witness, at the moment, even shoots porn films! So you see, we don’t arrive as proud judges. We present our life, our homosexuality and our faith, as a gift.
 

And the second thing: I wanted to tell you that we love you Proud Catholics. We already love you as adopted brothers and sisters. And I’m not saying that to flatter you. It’s just the Truth. We already love you. And we even prefer you, because on the one hand you are gay like us (and this sexual condition, neither you nor we chose it… but in any case, it means that we can understand each other on many things !). And on the other hand, we share one thing in common: we know that Jesus exists, that He is God and that He is the Centre of our life, the Meaning of our life. And we confess that He has changed our lives, that He loves us, and that He is present in a tangible way through each of you Proud Catholics. So relax and don’t be afraid of us (lol). We don’t bite. We won’t eat you. We will love you !
 

Now I’ll let you discover or rediscover our documentary, our baby, our jewel, technically directed by the talented French photographer Jean-Yves Morvan. We’ll talk to you afterwards. Enjoy the film!
 
 
 
 

Bonsoir les Proud Catholics !
 

Je suis Philippe Ariño, le réalisateur du documentaire « Les Folles de Dieu ». Excusez-moi pour mon mauvais niveau d’anglais : je suis obligé de lire.
 

C’est avec beaucoup de joie que nous, les Folles de Dieu, avons répondu à votre invitation. Car tout le monde devrait être aussi accueillants et aussi ouverts d’esprit que vous ! Et je pèse mes mots ! Je sais combien nous, les Folles de Dieu, en étant homos, catholiques, mais prônant la continence, pouvons faire peur voire agacer fortement : c’est un message irrecevable et incompréhensible dans notre Monde d’aujourd’hui, et même dans l’Église. Nous sommes très souvent méprisés ou attaqués, autant par les catholiques et les évêques que par les progressistes gays friendly. C’est pourquoi je remercie d’autant plus Isabelle Hill, d’être venue me parler. C’est une femme qui n’a pas peur des différences, qui n’est pas sectaire ou intolérante. Elle ne nous a pas jugés. Elle ne met pas ses idées personnelles au-dessus des personnes. Et je crois qu’elle est complètement folle comme nous, les Folles de Dieu ! 😆 Vous savez, le titre français, espagnol, allemand et italien, ce n’est pas « The Holy Gays » (petit jeu de mots avec « Holidays » de Madonna) mais « Les Folles de Dieu », car « Folle », dans ces 4 langues, a le double sens de « fou » et de « gay ». Et nous avons reçu, juste à cause de ce titre, des mails d’insultes de la part de prêtres, de religieuses ! Ce titre est un détecteur d’homophobie. En tout cas, chers Proud Catholics, vous méritez, à travers Isabelle, le titre de « Crazy Catholics » ! Je peux vous l’assurer !
 

Je ne viens pas seul. Je suis accompagné ce soir de Perrine, une des 6 témoins du documentaire, lesbienne, qui parle mieux anglais que moi (car elle travaille à Londres), et qui était tellement excitée de vous rencontrer qu’elle a pris sa journée rien que pour vous. Tous les deux, après le visionnage de la 1ère partie du film, nous serons ravis de répondre à toutes vos questions, et aussi de vous écouter. Sachant que la 2e partie sort d’ici quelques heures. Et qu’il y aura à l’avenir 25 parties en tout. Notre documentaire, c’est carrément une encyclopédie ! Découpé en 8 grands chapitres : 1) La dimension personnelle de l’homosexualité ; 2) La dimension familiale ; 3) La dimension amoureuse ; 4) La dimension culturelle et communautaire (tous nos goûts, notre production artistique, nos lieux de convivialité) ; 5) La dimension politique internationale de l’homosexualité (toutes les lois) ; 6) La dimension homophobe de l’homosexualité (un chapitre très dur mais aussi très émouvant) ; 7) La dimension religieuse de l’homosexualité (où nous allons aussi parler des prêtres gays !) ; 8 ) La dimension sainte de l’homosexualité (où nous traiterons de la Bible, de l’enfer, du Paradis, de notre relation à Dieu, et aussi des miracles sensibles que nous avons vécus, de la continence). Et la partie 25, ce sera le Blooper (car nous avons beaucoup rigolé pendant ce tournage : en 10 jours à Lourdes, nous sommes devenus des amis, des vrais).
 

Avant de regarder ensemble la 1ère partie, je tiens à vous dire 2 choses essentielles :
 

D’abord, que nous, les Folles de Dieu, n’arrivons pas en donneuses de leçons ni pour jouer aux petits saints. Nous comprenons l’intensité des sentiments amoureux (moi, par exemple, en ce moment, je suis encore amoureux d’un homme, même si je ne suis pas en couple avec lui : je suis l’Amoureux du groupe !) ; Santiago, lui, est en couple. Nous comprenons aussi le besoin humain d’être aimé ou d’être en couple ; nous n’idéalisons pas le célibat et ne cherchons pas à l’imposer. Et nous sommes pécheurs : nous vivons des chutes, des contradictions ; par exemple, Guillaume, le témoin trans, en ce moment, tourne même des films pornos ! Donc vous voyez, nous n’arrivons pas en orgueilleux juges. Nous présentons notre vie, notre homosexualité et notre Foi, comme un cadeau.
 

Et 2e chose : Je voulais vous dire que nous vous aimons, vous les Proud Catholics. Nous vous aimons déjà comme des frères et des sœurs adoptifs. Et je ne dis pas ça pour vous flatter. C’est juste la Vérité. Nous vous aimons déjà. Et même, nous vous préférons, car d’une part vous êtes homos comme nous (et cette condition sexuelle, ni vous ni nous ne l’avons choisie… mais en tout cas, ça veut dire qu’on peut se comprendre sur beaucoup de choses !). Et d’autre part nous partageons un sacré point commun : nous savons que Jésus existe, qu’Il est Dieu et qu’Il est le Centre de notre vie, le Sens de notre vie. Et nous confessons qu’Il a changé notre existence, qu’Il nous aime, et qu’Il est présent concrètement à travers chacun de vous les Proud Catholics. Donc détendez-vous et n’ayez pas peur de nous 😆. On ne va pas vous manger. On va vous aimer !
 

Maintenant, je vous laisse découvrir ou redécouvrir notre documentaire, notre bébé, notre bijou, réalisé techniquement par le talentueux photographe français Jean-Yves Morvan. Nous nous parlons après. Bon film !

Grosse semaine

Grosse semaine qui s’annonce !
 

– La partie 2 des « Folles de Dieu » en français et en anglais sort d’ici quelques heures (alors que la partie 1 en français vient de dépasser les 12 000 vues sur YouTube) ! Hâte que vous voyiez ça !
 

– Les traductions en italien et en allemand (grâce à Lorenzo et à Anselme) ont fait un énorme bond : nous avons réuni toutes les traductions au moins jusqu’aux six premières parties. L’enregistrement des voix-off va par conséquent pouvoir progresser.
 

– Demain mardi 17 août, c’est la visio-conférence entre les Folles de Dieu et Proud Catholics (de 20h à 21h45 heure de Paris). Pour ceux qui veulent assister à cette rencontre au sommet entre catholiques homosexuels du Monde et d’Angleterre, je vous donne le lien du Zoom en privé. Tout sera en anglais.
 

– Jeudi 19 août, c’est la « Soirée Dissidence 3 », spéciale « La Bête de l’Événement » !^^ Ce sera à Paris, et enregistré (Pour les intéressés, me contacter en mp). Avec 3 topos : 1) L’état des lieux de la situation nationale et mondiale après l’allocution de Macron du 12 juillet dernier ; 2) Les solutions concrètes ; 3) Forces et faiblesses des porte-paroles du mouvement de contestation du « vaccin » et du « Pass Sanitaire » + mini-topo sur la « Marque de la Bête ».
 

Pour finir avec les bonnes nouvelles, mon colocataire, Abdel, vient de faire un test : il n’a pas le COVID. Pourtant, je ne comprends pas : avec un voisin dangereux comme moi, qui n’est pas « vacciné » (donc, pour les cons, qui est « contagieux »), qui n’a jamais fait de tests et n’a jamais eu le COVID, qui s’est rendu à tous les « clusters » que sont les Manifs parisiennes contre le Pass Sanitaire, il aurait logiquement dû être « cas contact » donc « malade »… 🤪 C’est un miraculé, sans doute…