Archives de catégorie : Je l’ai dit

L’injustice flagrante

Une bombe (Fiducia Supplicans sur les bénédictions des couples homos) explose dans l’Église. Je sors un livre sur l’homosexualité et suis l’un des seuls à expliquer et à pouvoir désamorcer publiquement la bombe. Croyez-vous que je serais ne serait-ce que consulté par les médias cathos et les chefs religieux ? Absolument rien! C’est fou, cette indifférence, cet abandon, ce mépris. Vous vous rendez compte du degré d’homophobie dans l’Église ?!? de l’injustice?! de la fermeture des cœurs ?!

Étude sur la magie noire

 

J’avance en ce moment sur ma connaissance de la magie noire, en lisant des livres sur les rituels de sorcellerie, et en observant que l’occultisme est de plus en plus pratiqué par toutes les couches de la société (en particulier les jeunes), y compris sous l’excuse de l’artistique, du divertissement, du bien-être et de la guérison. Je veux identifier et dénoncer ce qui est en train de se passer dans les chambres, les hôpitaux, les loges maçonniques, les plateaux télé, et même parfois les églises.

Les francs-maçons s’en prennent à moi

 

Apparemment, je me fais attaquer fort et traîner dans la boue en ce moment par Franc-Tireur (journal signé à son insu, car, comme je le démontre, « quand c’est franc, c’est que c’est franc-mac’ »). Je ne lirai pas. On m’a toujours dit de ne pas accorder trop d’importance au mal. Mais voilà, les francs-maçons s’en prennent à moi, et je sais à peu près qui se trouvent derrière. C’est signe que c’est bientôt leur fin. Et je n’ai pas peur : je sais qui a gagné. Leurs attaques injustes sont déjà un aveu de défaite et de bêtise.

Une nouvelle fois, Antoine Pasquier (de Famille Chrétienne) fait preuve d’homophobie

 

Une nouvelle fois, Antoine Pasquier (rédac-chef de Famille Païenne) botte en touche concernant Fiducia Supplicans (bénédictions de couples homos) et évite le problème (juste pour calmer le jeu et les esprits).
 

Il parle de confusion puis de réconciliation, mais en n’abordant pas de l’objet de la discorde (l’homosexualité en tant que pratique) et surtout des sujets de la discorde et l’enjeu qu’ils pointent (les homos et l’Amour ecclésial à leur égard). Toujours la même homophobie (qui se fait passer pour de l’unité et de la pondération).

L’accusation d’ « homophobie intériorisée » pour se justifier d’être homophobe à mon encontre

L’homophobie intériorisée, c’est souvent l’excuse (homophobe!) que se trouve toute personne homosexuelle pour en attaquer une autre sous prétexte qu’elle n’est pas d’accord avec elle. En quelque sorte, c’est de l’homophobie communautaire, fratricide, entre homos, donc, pour le coup, bien « intériorisée », en effet.

Au revoir Ghislaine

Pointe de tristesse et émotion ce matin, lors de ma rencontre avec ma conseillère RSA (Ghislaine Fauzar, une femme extraordinaire, qui a compris mon combat, et a toujours défendu ma liberté), car j’ai appris qu’après 3 ans d’accompagnement, elle devait passer la main à un autre accompagnateur. C’était notre dernière rencontre. Nous étions tous les deux émus, car un lien de confiance s’est tissé.
 

Par ailleurs, sur le chemin du retour en métro, j’ai assisté à une scène merveilleuse : une jeune femme noire trentenaire, pas du tout illuminée, et très certainement protestante, a pris la parole dans ma rame assez bondée, non pour demander de l’argent, mais pour évangéliser et dire à tous que « Jésus nous aime et nous sauve ». Son discours était habité, et elle a pu trouver en moi, dans mon regard et mes acquiescements, un vrai soutien à distance qui a donné à son discours une joie, un zèle et du coeur. Je lui ai envoyé, au moment de descendre, des bisous de loin, et elle m’a dit, toute heureuse « Sois béni! ». Très beau moment. Le métro parisien comme je l’aime, et aussi, avec une teinte de Fin des Temps.

Maintenant, je suis limite regardé comme un homophobe par les évêques et cardinaux

Je suis étonné de voir la complaisance de beaucoup par rapport à Fiducia Supplicans : pour eux, ce document ne pose aucun problème… Ce relativisme bienpensant m’hallucine. Et beaucoup aussi ne voient pas où est le mal dans la pratique homo. Y compris des évêques et des cardinaux. Je suis même tombé sur un frère religieux qui m’a dit fièrement qu’il avait béni un couple de lesbiennes… Je suis même regardé maintenant par les catholiques et les chefs religieux comme un « excessif », voire un homophobe (après avoir été regardé comme un « souffrant »). C’est le Monde à l’envers. Et l’Église à l’envers.

La solution, c’est les autres et c’est Dieu. Ça ne viendra pas principalement de toi.

Beaucoup de personnes dans mon entourage souffrent de dépression, de maladies. Et je les vois mal conseillées, ou courir à droite à gauche chercher dans le matériel, la consommation, les énergies, les thérapies hyper coûteuses, douloureuses et inefficaces, dispensées par des « techniciens » de la psyché, du corps, du spirituel (psychologues, magnétiseurs, médiums…), des solutions et une guérison. Et ça ne marche pas, car on leur dit, pour les flatter démagogiquement, que le remède ou le Salut est en eux, ne peut venir majoritairement que d’eux, est énergétique, technique et psychologique. Alors que je le vois : seuls l’Amour et l’amitié guérissent le coeur, puis, par voie de conséquence, la tête et le corps. Le Salut ou la guérison, même s’ils sollicitent notre petite collaboration, viennent principalement des autres et de Jésus, et non de soi ou d’une technique scientifique. Et comme par hasard, ces personnes vont beaucoup mieux, physiquement et moralement, et leur mal-être s’estompe voire s’arrête, dès lors qu’elles rencontrent des vrais amis (qui les reconnectent avec l’Amour, l’humour, la créativité, l’art, la joie, leurs talents, les réhabilitent dans leur royauté), dès lors qu’elles sortent de la logique nombriliste et égocentrée du « travail sur soi », de la technique, du « développement personnel » (qui les culpabilise tant) ou de la logique mortifère de « la solution est en toi ». La solution, écoutez-moi bien, c’est les autres et c’est Dieu. C’est se faire des amis. Ça ne peut pas venir de soi ni d’une quelconque technique énergétique et scientifique, même cosmique.

La messe à saint Cyr-sur-mer

En direct de saint Cyr-sur-Mer (oui oui!), avec des amis. J’étais à la messe ce matin… messe tellement chiante (alors que l’église était pleine à craquer, et que le curé – le père Guillaume – était jeune) que ça m’a fait un déclic : mon prochain album va s’appeler « Messe chiante », et je vais composer une messe complète, avec tous les temps, du début à la fin 😆. Sérieux.
 

Et, à ma plus grande joie, mes deux amis, pas du tout cathos pratiquants, ont décidé de m’accompagner à la messe. Or, l’un d’eux a un chien (un bichon blanc hyper sage et pas du tout gênant). Et quand j’ai demandé, juste avant l’office, aux prêtres sur le parvis si les chiens étaient acceptés à l’intérieur (comme en Afrique et en Amérique Latine), ils m’ont dit tout gênés que non. Du coup, je me suis rendu seul à la messe, et mes deux amis sont allés prendre un pot sur une terrasse de café de la place de Saint Cyr. Et en moi-même, je me suis dit : « Le nombre de gens que l’Église, à cause de ses règles arbitraires et de son inadaptation aux réalités de nos contemporains – car beaucoup de gens possèdent un chat ou un chien aujourd’hui -, refoule à l’entrée… Ça me fait mal au coeur. Tu m’étonnes qu’une large frange de la population n’aille pas à la messe! Ils ne peuvent pas rentrer car ils ne remplissent pas toutes les conditions requises. » C’est une vraie question que je soulève.

The blindness of conservative catholic journalists concerning Cardinal Sarah’s double game


 

Those who are talking about the risk of schism today in the Church, about the fact that we are surrounded between the extremes (left wing/right wing ; liberals/conservatives), are totally right. However, there’s a reason that the conservative band and the anti-pope are much more powerful, and they use Fiducia Supplicans to overthrow the pope.
 

The magazine Famille Chrétienne (main traditionalist Catholic diary in France) has just published a column by Cardinal Sarah, where the latter declares that « Beeing against ‘Fiducia Supplicans’ is not beeing against the pope ». What hypocrisy!
 

I’m astonished at the naivety (and even the stupidity!) of Catholic journalists as a whole (and Famille Chrétienne in particular), who don’t see Cardinal Sarah’s double game. Very recently, I personally talked to a writer friend who some time ago met Cardinal Sarah’s press agent and publisher, Nicolas Diat, during a high-society dinner. This man, super pedantic, super gay too (but repressed and homophobic, who allows himself to call gay people « faggots » or « dirty fags » in public, even if it’s in small groups), and very careerist (his goal is to sell as many books as possible and to build a catholic jet set around his person), wanted to cause a sensation by calling Cardinal Sarah directly at a late hour so that the latter would bless – in live and remotely – the table… and the prelate picked up immediately, and complied with pleasure! So, they are as thick as theives.
 

This friend, who had no preconceptions about Nicolas Diat (since he didn’t know him), and who was to be introduced to the latter with a view to a potential editorial collaboration, witnessed the scene and was gobsmacked, on the one hand by the sacred union between the cardinal and the publisher, and on the other hand by the spell of the « catholic » entourage captivated by their evil duo. Because yes, it’s an harmful and evil duo. And when my friend and his wife then found themselves in the same taxi as Nicolas Diat, and throughout the whole way they heard him criticizing pope Francis and insulting him, they couldn’t believe their ears and no longer knew where to put themselves.
 

So I believe that at some point, we will have to open our eyes to Cardinal Sarah, to what he says « off the record », to his hidden plan of dismissing Pope Francis, and to stop playing his game of obsequiousness and false reverence/obedience to the pope. Behind the scenes, it’s completely different! CATHOLICS, YOU NEED TO WAKE UP!