Archives par mot-clé : Apocalypse

Le Journal de l’Antéchrist : des nouvelles de la Marque de la Bête

Comme vous le savez, je m’intéresse depuis un certain temps à la « Marque de la Bête » décrite par saint Jean dans l’Apocalypse (Ap 13, 17). La puce RFID subcutanée.
 

Et à 4 « endroits » médiatiques, j’ai vu que le Gouvernement Mondial nous l’impose. Comme si, en animalisant ce qui est par essence inhumain, c’est-à-dire la robotique, il prétendait « humaniser » cette dernière. C’est très étrange, cette humanisation par l’animalisation technologique, par l’image de la Bête.
 

Le premier, c’est la publicité de la marque Apple : « Votre prochain ordinateur n’est pas un ordinateur. » : autrement dit, « c’est vous ». Ou « c’est la Bête ».
 


 

Le deuxième endroit, c’est dans les « Battles » (traduction : « batailles ») de l’émission The Voice. Déjà, la mise en scène représente spacialement la Marque de la Bête (la lettre « V » surmontée d’un « W »). Et ensuite, au moment de l’apparition des deux candidats des « Battles » sur scène, une grille se lève devant eux, en mode « Lâchez les fauves! » L’idée des « Battles », plus que de figurer un ring de boxe ou de catch, c’est de symboliquement lâcher les taureaux dans l’arène. Et les 4 empereurs délibèrent ensuite pouce levé/pouce baissé en ayant droit de vie ou de mort sur la carrière des « bêtes de scène » défilant devant eux.
 


 

Le troisième endroit, c’est la Marque de la Bête présente dans la publicité des rasoirs Bulldog. La Bête s’adresse aux hommes comme un reflet d’eux-mêmes. Le massage tacite, c’est que nous serions la Marque de la Bête.
 

 

Le quatrième endroit, c’est la chanson « Fenomenology » de Lara Fabian, parlant d’un chien ou d’un papillon apocalyptique vénéré comme un Christ sacrifié.

Fin de la papauté pour 2027 ?


 

Dans le documentaire de François Barré sur la prophétie des Papes (dite « de saint Malachie », écrite en 1595), un documentaire certes sensationaliste mais qui a le mérite de dire certaines vérités, la fin de la papauté pourrait bien être fixée à 2027. Même si les prophéties sont élastiques, ne sont pas des sciences exactes (comme je l’explique dans Homo-Bobo-Apo).
 

Pourquoi cette date si précise ? « Axis in medietate signi » est le nom probablement attribué au Pape Sixte V (« l’Axe au milieu du signe »). Le pontificat de Sixte V se situe à mi-chemin de la prophétie des Papes. C’est donc grâce à lui qu’il est possible de dater la fin.
 

La première devise de la prophétie des Papes correspond à Célestin II, élu pape en 1143. Sixte V (le « Pape du milieu ») arrive au trône papal en 1585, soit 442 ans après. Ce qui veut dire que la prophétie doit prendre fin 442 ans plus tard, à savoir en 2027.
 

 

Par ailleurs, la tradition orale a ajouté à la prophétie un dernier pape (après le Pape François : vraisemblablement « Petrus Romanus ») qui n’est pas de Dieu – une certaine « Caput Nigrum » (Pourquoi d’ailleurs ne pas envisager le cardinal Sarah ? Selon moi, c’est tout à fait envisageable, étant donné la cote de popularité de ce dernier auprès des catholiques conservateurs du Monde entier. Ce qui invaliderait la thèse que la « tête noire » renverrait à un jésuite, donc au Pape François…). Et enfin, selon le Pape saint Jean XXIII, l’Apocalypse serait pour 2033. Ça vaudrait le coup de s’intéresser aux prophéties de ce Pape…

Alexandre Astier : Prophète ! (… de la Bête « Curiosité »)


 

Bienvenue à la Fête du Boboïsme qu’est le con-finement ! Les bobos (c.f. mes livres Les Bobos en Vérité et Homo-Bobo-Apo) – y compris catholiques – se cherchent en ces temps de panique et d’incertitude des Hommes providentiels auxquels se raccrocher (comme les morpions aux poils de la Bête). En ce moment en France, il y a bien sûr le Dr Didier Raoult (proposant une solution humaine) qui récolte un fort succès auprès des sphères bobos « alternatives ». Mais il y a aussi le Maître des bobos français, l’humoriste de Kaamelott (la série de Canal + qui ne m’a jamais fait rire) Alexandre Astier, au discours souvent « laconique », désabusé, aigri, cynique, condescendant, pince-sans-rire et résigné. Astier est le chouchou des bobos gauchistes (les droitards privilégient plutôt Jean Dujardin, Gaspard Proust, Pierre Desproges, Éric Zemmour, Fabrice Luchini). Il est considéré par les bobos comme un génie, comme un sage en même temps qu’un justicier et un sauveur. Une amie a posté cette vidéo de lui où il « philosophe ». Attention…
 
https://www.facebook.com/Huzy.J/videos/10222259765827206/
 

Vous pouvez retrouver le même extrait, en meilleure qualité, de 31’56 à 36’30 :
 

 

Et puis comme Astier a parlé de virus et de bactéries soi-disant « avant l’heure », c’est en plus un grand visionnaire ! Un grand prophète !
 

Personnellement, j’aimerais m’appesantir sur ce court extrait d’interview pour vous montrer combien les célébrités qui en ce moment dénoncent la Bête – mais sans l’Espérance catholique qui seule permettrait de la terrasser – la suivent et la soutiennent sans s’en rendre compte. Car vraiment, dans le discours d’Alexandre Astier, c’est un festival.
 

– La Bête de l’Apocalypse, comme je le signale ici, se caractérise entre autres par un Humanisme intégral qui se dégoûte lui-même à force d’avoir tout misé sur l’Homme et sur ses « droits ». La misanthropie humaniste transpire dans tous les mots de l’humoriste-philosophe. Il fait preuve de misanthropie (haine de l’Homme) sous prétexte de défendre la Nature et de lutter contre l’anthropocentrisme. En d’autres termes, Astier remet en question la primauté et la sacralité de Humains (en Jésus) sur les autres espèces du vivant.
 

– Astier insiste énormément sur le concept de curiosité : « On a des trucs très curieux » ; « Au-delà du level, y’a quand même la curiosité. Mais est-ce qu’on tombe sur des curieux ? » ; « On a des trucs très curieux. » ; « Je ne suis pas persuadé que la curiosité soit la première intelligence. » ; « On va exploser dans un torrent de curiosité. » ; « La curiosité est-ce que ce serait pas un symptôme ? » ; etc. J’avais déjà repéré depuis un certain temps que la Bête dans nos médias s’insérait dans nos coeurs et nos têtes par ce mot-là (par exemple lors du dernier concours de Miss France 2020 – des candidates se définissaient de manière très queerisante comme « curieuses » – ou dans des téléfilms tels que « La Bête curieuse » ; La curiosité est à Astier ce que la singularité est à Ray Kurzweil : un synonyme de la Bête). Mais là, c’est flagrant : « Si jamais nous on est curieux, est-ce du point de vue d’un tiers ce ne serait pas juste une maladie ? » Il est en train de décrire la Bête (le propre de la Bête c’est bien qu’elle est curieuse et pleine de curiosité, non ?) comme un élément étranger, monstrueux, qui s’additionne à notre Humanité sacrée au point de la contaminer/de fusionner avec elle, comme une excroissance cancéreuse logique et bien méritée venant illustrer/punir notre orgueil/consumérisme humain.
 

– Astier, dans cet extrait, traîne en procès l’intelligence humaine, sous prétexte de dénoncer les abus du gnosticisme ou de l’intellectualisme : « On a cette espèce de cerveau énorme. Et si tout ça était un défaut… » ; « Je ne suis même pas sûr que d’un point de vue planétaire l’intelligence soit une bonne chose en fait. » Plus que ça : il traîne en procès l’Humain : « On est le cancer, on est le virus de la Planète sur laquelle on est. »
 

– Il se met, comme tout vrai bobo (et finalement aussi comme cet « Autre » qu’est Lucifer : une Bête-outsider chimérique mi-homme mi-extraterrestre : « Je pense qu’un extraterrestre il se demanderait même qu’est-ce que les Humains foutent… »), à la place du spectateur ex-nihilo contemplatif, navré de la supposée « bêtise humaine » dont il s’extrait, et qui vient dire, en séparant les 2 camps d’« abrutis humains » qui s’étripent et qui n’ont pas son intelligence : « Eh les gars, c’est pas un peu fini c’te guéguerre absurde de celui qui a la plus longue ?? Et si on gagnait tous en humilité, et nous arrêtions de nous prendre pour les centres du Monde, et revenions à la Nature, à l’innocence des bêtes, à l’état sauvage… mais finalement bien moins sauvage et bien plus civilisé que notre humanité ? »
 

– Astier développe une vision très mécaniste (et donc franc-maçonne) de l’Humanité (mécanisme souvent retraduit dans le jargon des initiés par la notion de « Destin » et de « Sens de l’Histoire » : la quenouille, la rouerie de la montre ou du métier à tisser, la construction architecturale, l’alchimie, l’écriture d’un livre, etc. Ce n’est pas Macron, notre « Maître des Horloges » national, qui me désavouera là-dessus !) : « L’Histoire de cette Planète, c’est une horloge de 12 heures. » Ça me rappelle, dans l’idée, ce documentaire ultra bobo (et désenchanté) diffusé sur ARTE qui montre l’Humanité comme un soi-disant « accident », une poussière d’étoile et une insignifiance (limite une « erreur » !) dans l’Histoire du Monde. Or c’est faux, puisque Dieu a décidé d’habiter tout Homme (en Jésus) et non un arbre ou un animal ou le Cosmos, et c’est une volonté d’Amour ; pas un accident ni une erreur.
 

 

– La cosmovision d’Alexandre Astier obéit à l’héliocentrisme cosmique (culte solaire et du Cosmos) : l’acteur est d’ailleurs filmé dans la Salle Picard de l’Observatoire de Paris, entouré d’astrolabes, de mappemonde et de téléscopes. Ce n’est pas non plus un hasard qu’il porte une casquette avec « EXO » : l’exobiologie est une des « sciences » préférées des adeptes de la Nouvelle Religion mondiale. Ces derniers ne croient pas/plus que Dieu se soit fait homme en Jésus, mais au contraire qu’il existe d’autres formes de vie et de divinités dans le Cosmos. Ça, je l’ai entendu de mes propres oreilles dans des conférences menées par d’éminents exobiologistes !).
 

– Astier termine son discours homicide (donc anti-Humain) en nous ressortant tous les poncifs de la Nouvelle Gouvernance mondiale (l’unité – « On n’a pas d’Unité de l’espèce. » -, la boîte à outils maçonnique – « On ne va pas vivre très longtemps : on n’a plus les outils pour faire ça. ») et en signant la chronique d’une mort annoncée de l’Humanité en soutenant ensuite, par un lavage de mains pilatien au gel hydroalcoolique – qu’il ne fait que rester factuel car c’est l’Humanité toute seule qui s’est tirée une balle dans le pied : « On ne va pas vivre très longtemps ». Et l’Éternité humaine promise par Jésus, c’est quoi ?
 

– Bien évidemment, on s’en serait douté, après avoir flingué l’Humain et son intelligence au profit d’un culte naturaliste où la Bête est reine et « teeellement plus humaine, paradoxalement, que les Hommes », Astier conclut son prophétisme cartésien de malheur en jetant l’opprobre et la faute sur « les religions ». Ben voui… le bouc-émissaire pratique d’un Monde athée – ou plus déiste mais antithéiste – qui justement perd la boule parce qu’il ne croit plus en Dieu, et qui attribue ses conneries aux institutions religieuses qui lui auraient permis de ne pas les faire. « Le problème, c’est les religions. C’est de la barbarie complète. »
 
 
 

Je vais donc, chers amis, vous mettre sérieusement en garde contre cette inversion récurrente et antispéciste Hommes/animaux qu’on entend désormais chez énormément de faux prophètes d’aujourd’hui, acclamés pourtant par la foule (y compris catholique), et vous demande de vous tenir en alerte sur le langage de la Bête décrite par l’Apocalypse. Formez-vous, lisez le chapitre II de mon livre Homo-Bobo-Apo. Sinon, la Bête va vous bouffer tout crus, et en plus, avec votre inconscient consentement ! Alors au travail !
 

Le Retour du Roi

Le règne de l’Antéchrist, le prince de ce monde, n’est pas loin, étant donné que la royauté (ou le royalisme) a le vent en poupe en ce moment. On en entend parler un peu partout (surtout depuis le Roi Lion, le Seigneur des Anneaux, Games of Thrones, Star Wars, la Reine des Neiges et autres blockbusters nord-américains). Même dans les publicités pour hamburgers (Burger King) ou pour café, ils nous enjoignent à « être royal » (c.f. le Café Royal avec son slogan « Be Royal »… et en sous-titre : « La vraie couronne est dans la tête. »… comme si la puce électronique ou bien la conscience portaient le nom de « couronne » invisible et autrement plus puissante et noble qu’une couronne de diadèmes en toc.).
 

 

C’est simple. Tout le monde prétend être roi de quelque chose ! Et le Peuple veut/voudrait un Roi (un Roi, bien évidemment, qui n’est pas Jésus) ! Le concept de royauté, loin d’être proprement catholique et d’être tombé en désuétude, fascine beaucoup nos contemporains athées – ou plutôt agnostiques -, déçus de la politique, horripilés par les fonctions archaïques de « président », de « patron » et de « chef », mais paradoxalement nostalgiques des titres de « Roi », de « Maître », de « Héros », de « Génie », de « Chevalier », de « Seigneur », de « Monarque », de « Prince » ou de « Dieux », plein de majesté, de magnificence et de puissance cinématographiques, de brillance (héliocentrique : vive les néo Roi Soleil !), de naturalité (la Bête « voudrait déjà être roi »), de solennité ancestrale et du mysticisme chevaleresque qui plait tant aux francs-maçons mais également aux cathos bobos d’extrême droite (millénaristes monarchistes de la Réacosphère).
 

 

Les uns comme les autres n’ont rien compris à la réelle royauté de Jésus, les premiers (les antithéistes) parce qu’ils associent la royauté à la puissance individualiste et à l’insoumission, les seconds (suiveurs du Cardinal Sarah) parce qu’ils l’associent à leur idolâtrie de la soumission et de l’obéissance, et qu’ils oublient que Jésus n’est pas un Roi au-dessus de nous mais un Roi pauvre, impuissant, qui s’est fait serviteur et qui nous lave les pieds, qui ne nous appelle plus « serviteurs » mais « amis » (Jn 15, 15).
 

 

Très prochainement au cinéma en France va sortir le film « Wedding Nightmare » de Tyler Gillett et Matt Bettinelli-Olpin (un film d’horreur anti-mariage catholique, distribué par les studios Disney, consistant à décourager les rares personnes encore tentées de passer à l’église de se marier). Et l’une des répliques-phare, c’est quand la future mariée, qui s’apprête en réalité à signer un pacte avec le diable et sa famille, dit à son futur mari : « Je n’arrive pas à croire que d’ici une demi-heure, je ferai partie de l’incroyable lignée ou dynastie des… » et ce dernier lui coupe la parole en rectifiant le propos : « Le Royaume. On préfère ‘Royaume’. ».
 

 

 

Les principautés démoniaques et lucifériennes ont à cœur d’instaurer un Royaume, elles aussi. Contrairement à ce que s’imaginent les catholiques royalistes, qui pensent être les seuls à chérir la royauté et à vouloir son retour politique, le monarchisme, loin de faire peur ou de dégoûter à nos contemporains, vit un regain d’intérêt puissant. Et nous, catholiques, y sommes pour quelque chose dans l’installation prochaine de ce dernier. Le Roi des insoumis (l’Antéchrist) va succéder – pour un temps très court – au Roi des soumis (Jésus et les catholiques authentiques). Ne nous plantons pas de royauté, y compris au nom du Christ-Roi. La Royauté de Jésus n’est pas de ce monde (Jn 18, 36).
 

Ces abrutis de Riposte Catholique et leur Roi « Chrétienté » ou « Civilisation christique »

Podcast audio sur l’anti-catholicisme dans les dessins animés des années 1980 en France

Voici un podcast de décryptage des dessins animés des années 1980 diffusés sur les chaînes de télé françaises (Youpi l’école est finie ! sur La Cinq, Récré à deux sur Antenne 2, Amuse trois sur FR3, Le Club Dorothée sur TF1, etc.), avec l’angle insolite du catholicisme : « L’anti-catholicisme dans les dessins animés des années 80 ».
 

 

Philippe Ariño vous démontre que cela fait au moins 40 ans que les dessins animés jeunesse nous poussent à mépriser Jésus et la religion catholique, au profit de la religion énergétique.

 

Ce podcast se découpe en 3 parties :

1 – Les dessins animés clairement anti-catholiques

2 – Les dessins animés de la Nouvelle Religion mondiale, fondés sur l’Énergie et l’Or

3 – Les rares dessins animés « cathos-friendly » voire carrément cathos.

 

Vous pouvez retrouver d’autres podcasts de décryptages de Philippe, sur Youtube, comme par exemple celui sur les goûts musicaux homosexuels, celui sur la série Manifest, celui sur la série Sex Education ou encore celui du discours alchimique du Cardinal Sarah.
 

2027

Je me moque de l’angle sensationnaliste de ce reportage de TMC, ou bien de l’inégalité de valeur des témoignages. Il vaut ce qu’il vaut, et mérite qu’on le considère. J’essaie d’écouter mon coeur et ce qui est juste. Si l’on en croit d’une part la prophétie de saint Malachie sur le dernier Pape, et d’autre part les prophéties du Pape Jean XXIII concernant la fin de la papauté et la Fin des Temps, le grand plongeon de l’Église Catholique est pour très bientôt (je dirais dans 4 ans : 2023), et l’arrivée de Jésus (la Parousie) peu d’années après. Entre-temps, le règne de l’Antéchrist et de son faux Pape.
 

Pourquoi poser des dates ? Parce que l’état de l’Église et l’orgueil-aveuglement des catholiques actuels sont des indicateurs forts. Parce que l’Esprit Saint parle à travers les prophètes. Par que Dieu, car Il est bon, est juste et ne va pas laisser le mal et le mensonge s’éterniser.
 

Et la prophétie de saint Malachie a désigné le Pape Sixte V comme « l’Axe au milieu du Signe » : la papauté risque donc de s’écrouler en 2027 (71e minute) ; ou alors la Fin du monde arrivera cette année-là.
 

Il nous reste donc peu ou prou 4 ans pour tout donner. Parler, aimer, annoncer que Jésus est Dieu, et un Dieu d’Amour qui aime les criminels. Après, il sera trop tard.

Cuando me muera, iré al Valle de Josafat

Increíble. Acabo de enterarme por casualidad, mediante mi padre, que mi yayo (abuelo español) solía decir, con humor y gravedad : « Cuando me muera, iré al Valle de Josafat. » Él quien no practicaba mucho, quien era un campesino aragonés muy humilde y sin cultura, conocía la Batalla de Armagedón, el Fin de los Tiempos, todo lo que estoy estudiando ahora mismo… y me da cita allá, cerca de Jerusalén. Formará parte de la Armada celeste, seguro.

Discussion avec un maître-électricien sur les éruptions solaires et volcaniques

 

Je discutais aujourd’hui avec une amie « maître-électricien » sur le double danger mondial qui nous pend au nez pour ces Fins dernières, et que je développe dans mon livre Homo-Bobo-Apo ainsi que dans mon prochain livre sur l’héliocentrisme (culte solaire) dans la série Joséphine ange-gardien : le risque d’éruption solaire + le réveil des volcans, qui vont déchaîner la mer et les cieux, par l’impulsion des démons.

 

Je vous ai retranscrit ce qu’elle m’a dit et que j’ai enregistré sur dictaphone, dans un hôtel de saint Germain des prés. Pour dénoncer la politique économique mondiale du « Tout solaire », elle m’a dit :
 

ELLE – « Le soleil a un cycle d’à peu près 11-13 ans, et à ce moment-là, il y a des éruptions qui se font. Les éruptions solaires se manifestent sous la forme des aurores boréales, qui sont les champs électro-magnétiques des flayrs du soleil. On est passés au mois d’octobre-novembre dernier à côté d’une éruption de classe X : ce sont des éruptions majeures qui surchargent les lignes électriques aériennes qui sont alimentées par le courant électrique alternatif. Quand ces champs électro-magnétiques viennent sur ces lignes, il y a un risque de faire fondre les postes de transformation. Et comme on n’a pas de matériel de rechange, une étude avait démontré qu’il fallait à peu près 10 ans avant un retour à la normale. Barack Obama a pris comme dernière mesure au niveau de la Maison Blanche une mesure pour prévenir des risques de ce qu’ils appellent la météo spatiale. Le problème, c’est que ne seront impactés que les pays développés et les pays en voie de développement dépendants de l’électricité. Et l’étude qui avait été faite par la NASA démontrait qu’aucun organe – ni pompiers, ni armée – ne serait épargné. Car quand tu n’as plus de courant, tu n’as plus de pompe, tu n’as plus d’eau, alors tu n’as plus rien. Les Africains, qui sont bien moins dépendants que nous de l’électricité, évidemment, ne seront pas impactés, parce que ce champ électro-magnétique n’impacte pas l’Humain. Ce qui me fait dire qu’on risque un jour de se retrouver dans la situation où les premiers seront les derniers, et les derniers les premiers…
 

MOI – Tu veux dire que l’éruption solaire risque d’impacter les pays sur-électrifiés ?
 

ELLE – En fait, les Américains, au niveau de la CIA, avaient pris un agent qui s’appelle le sergent Ed Dames. Il était en charge de visualiser ce qui allait se passer au niveau des conflits. Et son équipe a vu tout un tas d’événements (ils ont anticipé Fukushima, par exemple ; et pour l’avenir, ils entrevoient une bombe sur le Kremlin de la Corée du Nord, ils voient une sorte de navette qui s’écrase). Et ils prédisent que le dernier gros conflit, ce sera celui de l’éruption solaire : ils ont vu l’armée lever les yeux au ciel à ce moment-là – ce qu’ils appellent le Kill Shut (Coup fatal). De mémoire, la dernière éruption solaire, ce fut en 1882, et on était à l’époque du télégraphe. Donc il n’y avait pas d’électricité partout comme aujourd’hui. Et il y a eu des morts. Les lignes télégraphiques – c’étaient les seules lignes qui existaient – ont été complètement perturbées. Il y en a eu une autre, je crois que c’était en 2009, au Canada, qui a plongé le pays dans un black-out. En ce moment, on a des satellites – SDO (Solar Dynamic Observatory) – qui observent continuellement le soleil, pour connaître le moment où il va lâcher sa flayr, et qu’il va falloir couper les satellites. Les satellites sont en première ligne et doivent être coupés quelques minutes avant l’éruption si on veut avoir une chance de les sauver. Sinon, tous les composants électroniques sont saturés, et tous les réseaux de télé-communication fichus. Actuellement, à l’heure où je te parle, il y a des gens qui observent le soleil, parce qu’on est en permanence en danger. On n’est pas en danger de réchauffement climatique. Et l’autre danger imminent, c’est les éruptions de volcans. La plus grande famine en Europe, ce fut en 1816. C’était ensuite l’année sans été. Parce qu’il y a eu, un an avant, une éruption en Indonésie d’un supra-volcan qui avait jeté dans la stratosphère des poussières, et ça avait recouvert pendant un an tout le plafond : plus rien ne poussait.
 

MOI – Mais quel est le lien entre le soleil et les volcans ? Est-ce qu’une éruption solaire peut réveiller une activité volcanique ?
 

ELLE – Pour l’instant, je ne vois pas de lien. Mais j’ai fait une analyse. J’ai pris toutes les éruptions solaires, tous les grands cataclysmes, révolutions, Gilets Jaunes, etc. Les grandes guerres ont toujours eu lieu au moment des pics solaires. Donc il y a une influence des champs électro-magnétiques sur le comportement humain – peut-être le stress, la nervosité. Mais j’ai fait la corrélation entre les cycles solaires et les grandes dates de l’Histoire de France. Et ça correspond toujours. Par ailleurs, le danger avec les volcans, c’est que malheureusement l’Europe a pris la décision de mettre des panneaux photo-voltaïques partout. Si jamais on fait ça, on va se retrouver dans le même cas de figure puisque la politique du « E = 0 » (Énergie = Zéro Coût) va faire qu’en cas d’éruption volcanique, on n’aura plus d’énergie. Donc si tu as des photo-voltaïques sur ton immeuble, par exemple, non seulement tu auras une famine parce qu’il n’y aura plus de production due au volcan, mais en plus, tu n’auras plus d’énergie.
 

MOI – Tu es en train de me dire que les pays occidentaux, malgré les apparences, sont la cible privilégiée des volcans et des éruptions solaires ?
 

ELLE – Aujourd’hui, le monde est coupé en deux. En Afrique, ils n’ont même pas l’électricité. L’énergie est concentrée en Occident. On ne peut pas continuer mondialement à se développer comme ça, en laissant ces pays derrière. Et en plus, on est très fragiles. On est beaucoup plus fragiles qu’eux, en réalité. On se sent sur-puissants, mais toute notre technologie et cette électricité nous a rendus fragiles. Les Africains sont beaucoup plus puissants que nous, parce que eux, ça ne les impactera pas. Parce que le champ électro-magnétique n’a aucune incidence pour l’Homme. Il n’agit que sur les lignes électriques, et va simplement nous couper de tous nos moyens. Par exemple, à Paris, pour avoir de l’eau, il y a des pompes. Moi, j’ai travaillé dans les traitements de l’eau : ce sont des pompes électriques qui font remonter l’eau à ton robinet. Demain, s’il n’y a plus d’électricité à Paris, il n’y a plus d’eau au robinet à Paris. Et pas que. Il n’y a pas non plus d’argent à ton distributeur. Il n’y a plus d’essence à la pompe. Il n’y a plus rien. Tu imagines dans quel chaos on peut être plongés… sans même que le corps soit encore directement impacté. Juste la technologie, quoi. Juste ce qui fait notre richesse par rapport à la pauvreté de l’Afrique. En Afrique, ils n’ont rien. Ils marchent pour aller chercher de l’eau. C’est des puits avec des cordes. C’est rare qu’il y ait des moteurs électriques dans certaines régions. Ces gens-là ne seront pas impactés sur leur quotidien.
 

MOI – Éruption solaire : la prochaine, elle est prévue pour quand ?
 

ELLE – Aucune idée. Personne ne peut le dire. On y a échappé belle. C’est une loterie. Le soleil lance dans un sens ou dans l’autre. C’était vers la planète Mars, je crois. Moi, j’ai même une théorie : je pense même qu’il y avait de la vie et de l’eau sur Mars. Et que la raison pour laquelle il n’y en a plus, c’est une éruption solaire. Parce que là, je te dis, il a tiré en octobre-novembre de cette année en direction de Mars avec une classe X. Et on a eu beaucoup de chance : ça aurait pu être vers la Terre… Ça peut être n’importe quand : demain, après-demain. Mais les gens, les Humains, se concentrent sur le réchauffement climatique, et ils veulent mettre des panneaux solaires. La chaire de l’Université Catholique pour l’Environnement est détenue par le patron de Saint-Gobain qui veut mettre des panneaux solaires partout. Et c’est un énarque. Un universitaire. Deux millions d’euros de salaire par an… Tu comprends, maintenant, mon amour pour les universités ! (rires). »,
 

Je rajoute, pour finir, que le culte du soleil (héliocentrisme) en tant que Nouvelle Religion mondiale des Fins dernières est annoncé dans la Bible. Par exemple, dans le livre du Deutéronome (Deut 4, 19), Dieu le Père précise que tout ce qui est en rapport avec l’adoration du Soleil est strictement interdit. Dans le livre d’Ézéchiel (Ez 8, 15-18), également, il est donné le culte au dieu Thammuz (dieu solaire) : « L’Éternel m’emmena vers la cour intérieure de la Maison du Seigneur : voici qu’à l’entrée du sanctuaire du Seigneur, entre le Vestibule et l’autel, il y avait environ vingt-cinq hommes tournant le dos au sanctuaire du Seigneur, et le visage vers l’orient. Ils se prosternaient en direction de l’orient, vers le soleil. Et il me dit : « Tu as vu, fils d’homme ? Est-ce trop peu pour la maison de Juda de commettre les abominations qu’ils commettent ici ? Oui, ils remplissent le pays de violence, ils provoquent encore mon indignation : les voici qui élèvent le rameau jusqu’à leur nez ! À mon tour d’agir avec fureur ; je n’aurai pas un regard de pitié, je n’épargnerai personne. Ils auront beau crier à mes oreilles d’une voix forte, je ne les écouterai pas. » Quant à l’éruption solaire, elle est décrite par la montagne de feu qui descend du Ciel sur la Terre dans le livre de l’Apocalypse de saint Jean.

11e entretien-vidéo avec Nathalie Cardon (avril 2018) : « La Bataille finale d’Armageddon et des 4 Armées »

Nouvelle interview « La Bataille finale d’Armageddon et des 4 Armées », réalisée avec la journaliste Nathalie Cardon. Elle fait suite à la vidéo sur la « Bête Hétérosexualité ». Elle se partage en 6 points :
 

1) La Bataille d’Armageddon annoncée dans l’Apocalypse et les Saintes Écritures :

2) La Bataille d’Armageddon annoncée par les sanctuaires dédiés à l’Archange saint Michel

3) La Bataille d’Armageddon annoncée bizarrement par les films actuels promouvant l’homosexualité

4) Le détonateur : la bombe en Iran ?

5) Description des 4 armées

6) Le dénouement de la Bataille d’Armageddon
 

Elle nous permet de rentrer pleinement dans la Fin des Temps et avec confiance.
 

 
 

Vous pouvez retrouver la version écrite de cette vidéo sur ce lien. En compléments de cette vidéo, voici aussi un lien vers mon livre Homo-Bobo-Apo entièrement consacré à la Nouvelle Religion mondiale. Vous pouvez également retrouver toutes les autres vidéos tournées avec Nathalie Cardon : vidéo 1 sur Macron aux Bernardins, vidéo 2 sur La Manif Pour Tous, vidéo 3 sur la transidentité, vidéo 4 sur la bisexualité, vidéo 5 sur Demain Nous Appartient, vidéo 6 sur les établissements scolaires, vidéo 7 sur les groupes pastoraux d’accompagnement, vidéo 8 sur Mylène Farmer et la Bête, la vidéo 9 sur le Synode des jeunes, la vidéo 10 sur la Bête Hétérosexualité, la vidéo 11 sur la Bataille d’Armageddon, la vidéo 12 sur l’émission The Voice, la vidéo 13 sur la Réacosphère (1ère partie ; 2e partie) ; la vidéo 14 sur l’homosexualité priorité niée; et la vidéo 15 sur la Honte.