C’est l’heure. Il est plus que jamais temps que les personnes homosexuelles continentes se lèvent aujourd’hui et sortent du bois. Pour quelle raison ? C’est simple. Parce que l’Église Catholique va mal partout en ce moment, que la vague de Vérité sans Charité (incarnée par le cardinal Sarah et ses suiveurs passionistes et pessimistes) est en train d’entraîner une très large partie des catholiques, tout autant voire un peu plus que la vague de la Charité sans Vérité (incarnée par les cardinaux peureux, carriéristes, démagogiques et progressistes, optimistes au nom de l’Espérance). Je le dis parce que c’est vrai : le seul angle mort du cardinal Sarah, c’est l’homosexualité ; le seul « détail » (en plus de son attitude arrogante et intransigeante, et de sa haine larvée à l’encontre du Pape François) qui trahit toute ton entreprise de quête du pouvoir divin, c’est l’homosexualité et la non-dénonciation de l’hétérosexualité (hétérosexualité qui est le diable fait sexualité et fait Humanité).
 

Le Pape aimé davantage en peinture qu’en vrai


 

C’est pourquoi je dis à toute personne homo qui m’écoute, qui aime vraiment l’Église Catholique et La préfère à sa propre jouissance, à ses sentiments ou à son « petit couple », qui se sent appartenir indéfectiblement au Christ malgré ses chutes encore récurrentes et nombreuses : il est temps de quitter ton tombeau et ta vie d’avant ; il est temps de retrouver les sacrements (tant qu’il y a encore des ministres pour te les distribuer) ; il est temps de te lever joyeusement pour ton Église et d’être saint (par Jésus ET par ton homosexualité)… même si tu n’as pas le parcours le plus « clean » du monde, même si tu es encore amoureux, même si tu es timide, même si tu tiens à ton travail, même si tu es attaché à ton compagnon et que tu ne veux pas lui faire de la peine, même si tu ne t’estimes pas légitime à incarner la pureté catholique, même si tu as honte de l’homosexualité et que tu ne lui fais pas confiance.
 

 

Maintenant, l’Église n’est pas seulement attaquée de l’extérieur : Elle est aussi et surtout attaquée par des forces intérieures (progressistes – ex: père James Martin – tout comme conservatrices – ex: cardinal Sarah). Et les seules personnes en mesure de les unifier et de les mettre hors d’état de nuire, je n’y peux rien, ce sont les personnes homosexuelles continentes (continence = apostolat public par l’homosexualité). Je n’ai pas dit « les personnes homosexuelles pratiquant à la fois leur homosexualité et leur foi » (récupérées par les cardinaux progressistes et optimistes) ni « les personnes homosexuelles abstinentes/chastes » (récupérées par les cardinaux conservateurs qui entendent étouffer l’homosexualité et ne promettent la sainteté qu’à partir du moment où l’homosexualité disparaîtrait). J’ai bien dit les personnes homosexuelles continentes. Les autres catholiques, bien que très gentils, n’ont pas ce pouvoir (qui est donné par le Christ et par l’homosexualité). Ce n’est pas de ma faute : compte tenu du fonctionnement actuel du monde et du Ciel, c’est ainsi. Dieu choisit toujours les gens les plus repoussants, les plus honteux et les plus impopulaires socialement pour s’incarner et manifester sa Gloire… et pas de bol, c’est tombé sur nous !
 

« Je n’étais pas perdue. On m’a juste dit que je n’étais pas la bienvenue. »