Capture d’écran 2016-06-18 à 15.16.13
 

Avant-hier, une sœur consacrée de l’Emmanuel, une femme grenobloise super, m’a raconté un événement qu’a vécu une de ses amies. Cette dernière s’était retrouvée démunie en pleine rue face à deux hommes qui se battaient, et dont l’un d’eux était armé d’un couteau. Leur rixe menaçait de les envoyer soit au commissariat soit à l’hôpital. Le seul moyen qu’elle avait trouvé pour empêcher le drame, ce fut de crier : « AU NOM DE JÉSUS, ARRÊTEZ-VOUS ! » Et les deux hommes se sont stoppés net.
 

Connaissant cette histoire, la sœur en question a imité son amie quand elle-même s’est retrouvée dans une situation délicate. Pareil, sauf que cette fois-là, c’était dans une rame de métro, face à un groupe de 5 jeunes qui se battaient. C’est en hurlant « ARRÊTEZ IMMÉDIATEMENT ! AU NOM DE JÉSUS ! » qu’ils se sont arrêtés et ont retrouvé la Paix. Je ne sais pas si j’aurais le courage d’avoir cette folie de prononcer le nom de Jésus dans ce genre de contextes aussi risqués et délicats. Mais je le veux, car j’ai la foi que Jésus est le seul vainqueur du mal, et que son nom est puissant.