Le 17 mai dernier, pour la Journée mondiale contre l’homophobie, la chaîne France 2 a diffusé le téléfilm « Baisers cachés » (2017) de Didier Bivel, avec Patrick Timsit. J’ai eu le temps de le voir et de reporter 27 nouveaux codes dans mon Dictionnaire des Codes homos ; néanmoins, je n’aurai pas le temps d’écrire un article pour dénoncer la malhonnêteté et les nombreux mensonges qui assoient le chantage aux sentiments de ce genre de productions télévisuelles gays friendly. Sur ce coup-là, je fais confiance à votre esprit critique (bien rare parmi les spectateurs d’aujourd’hui, malheureusement).
 

Dans « Baisers volés », vous pourrez retrouver quelques-uns des symboles homos suivants : « jardin », « parricide », « déni », « humour-poignard », « solitude », « mère gay friendly », « boxeur », etc. Bonne lecture.