François-Xavier Bellamy dénonce la passion de Macron pour la « post-vérité » (et les cathos-moutons trouvent ça « géniâl »). Mais qui dénonce – à part moi – la passion de Bellamy pour la « méta-vérité » ? Personne. L’orgueil et l’aveuglement des catholiques français actuels font frémir.