Je pense qu’il faut creuser la question (trop ignorée des catholiques, qui voient généralement la Franc-Maçonnerie à l’extérieur de l’Église, ou uniquement chez les libéraux gauchistes… alors qu’ils ont les deux pieds dedans) du lien entre Franc-Maçonnerie et Front National (ou, ce qui revient au même, du lien entre Franc-Maçonnerie et boboïsme anar d’extrême-droite qui conspue l’extrême-droite et le FN : en clair, ceux qui font partie des identitaires spiritualistes païens). La Fachosphère – ou Réacosphère, comme elle se plaît parfois à s’auto-baptiser pour ricaner – a beaucoup à nous apprendre de l’introduction de la FM dans l’Église Catholique.

 

Là, je viens de me faire cracher dessus sur Facebook par les « catholiques » roulant pour le site Breizh Infos, un site pseudo généraliste mais en réalité pas du tout catholique, et même souvent anticlérical. Ils tiennent mot pour mot le discours de la Franc-Maçonnerie et de la chrétienté païenne à la Civitas : « L’avantage à Breizh Info c’est que nous ne servons personne, ni Dieu, ni maîtres » ; « Pourquoi est ce un problème que ce média ne soit pas catholique? » ; « Philippe Ariño en tant que païen, je n’ai pas de maître, je ne suis l’esclave de personne, et ma priorité est la survie de la civilisation boréenne, rien de plus! »; « Continuez de veiller M. Arino. Satan nous habite ! »; « Jésus crie, la caravane passe ! »; « Allez tous à la messe (avec Caroline Fourest) ! »; « Il est un peu fada le gars là… De quoi raviver des tensions inter ethniques! » ; etc. etc.
 

Le fameux « Ni Dieu ni maître » des francs-maçons n’est certainement pas l’apanage des gauchistes : il est aussi l’apanage des droitistes (anti-droite et anti-extrême-droite). Qu’on le veuille ou non, le Gouvernement Mondial est servi par les votants FN (ou ceux qui voteront pour le FN en méprisant celui-ci) et certains « catholiques tradis ». Voir mon code 39 des Bobos en Vérité, sur les bobos anars d’extrême-droite (qui ne s’assument pas d’extrême-droite). Oui : FM et FN, ça rime bien, et pas que phonétiquement.
 






 

P.S. : Au fait, si mon disque et mes clips (qui dénoncent les bobos) sont des « détecte-francs-maçons », j’en suis ravi. Même s’ils m’attirent des humiliations. Vive « C’est bien gentil » ! J’ai bien fait de le faire.