capture-decran-2016-11-30-a-12-57-01
 

Ce que l’Alliance VITA (qui se réunit en ce moment en réunion d’urgence pour tirer la sonnette d’alarme) n’a toujours pas compris, c’est que leur opposition au délit d’entrave à l’avortement est balayée par la propagande de l' »amour homo ». Ils s’attaquent aux symptômes/conséquences et pas à la cause/intention sentimentale des lois transhumanistes. Ils hurlent au « déni de réel« , à la violation de la « liberté d’expression et de conscience » (les expressions qui ne veulent rien dire et qui s’alignent au subjectivisme libertaire qu’ils dénoncent), au « totalitarisme idéologique » (chacun voit le totalitarisme où il veut…), mais en réalité, ce sont eux qui sont dans le déni de réel en se réfugiant derrière le natalisme et le familialisme quand en face on ne leur parle que d’amour et d’homosexualité.
 

Les catholiques français vont-ils enfin reconnaître la centralité du traitement de l’homosexualité dans les débats sociaux, y compris si l’homosexualité non actée est un détail, y compris si l’homosexualité n’a apparemment rien à voir avec l’avortement, l’euthanasie, le terrorisme, l’Islam, le chômage, le transhumanisme, l’anticléricalisme, etc.?? Ils sont bouchés et orgueilleux. Principalement par homophobie.
 
 
 

Et les CathosCons qui pleurent leur "bien commun", leur "liberté d'expression", leur "liberté de conscience"... (ils n'osent pas encore parler de leur "liberté de croyances", mais ça ne saurait tarder !)

Et les CathosCons qui pleurent leur « bien commun », leur « liberté d’expression », leur « liberté de conscience »… (ils n’osent pas encore parler de leur « liberté de croyances », mais ça ne saurait tarder !)


 
capture-decran-2016-11-30-a-13-31-45