FN

Ceux qui votent FN, c’est un peu les beaufs gauchistes mais version « droite » et version « anars bobos monarchistes » (un chouia plus classes que ceux de gauche). Les beaufs « cathos », quoi. Les beaufs Civitas.

Pour justifier toutes leurs paranoïas et leurs vengeances, ils s’acharnent à « avoir raison » au lieu d’aimer. Ils mettent la Vérité avant la Charité : c’est surtout à cela qu’on les reconnaît. Ils ont un profond mépris pour la Charité car à leurs yeux de paranoïaques, Elle n’est que bisounoursade, soumission, trahison et collaboration avec l’Ennemi progressiste, relativiste, athée, libertaire. Sauf que (dommage pour eux), dans l’ordre de la Grâce christique, les personnes priment sur les actes, la Charité prime sur la Vérité (c’est la condition de l’Amour vrai) – même s’il n’y a pas de véritable Charité sans Vérité, et même s’il n’y a pas de véritables responsabilité et liberté sans la prise en compte des actes.

En cherchant à « avoir raison » avant d’aimer, ils se retrouveront un jour ou l’autre à la place du fils aîné de la Parabole biblique du Fils prodigue, avec leur Père du Ciel qui leur dira : « Quoi ? Tu me juges parce que je tue le veau gras, parce que j’aime avant tout et parce que je suis bon ? alors que toi tu défends le réalisme de ta dénonciation des actes de ton frère libertin ? Tu as pris les priorités dans le mauvais ordre. C’est laid, la jalousie. »