Je vais vous dire une chose, mes chers amis. Je suis sidéré de l’alignement de la grande majorité des catholiques et des pro-Life sur la Franc-Maçonnerie. Ils sont les premiers à rejeter la Franc-Maçonnerie (alors qu’ils en adoptent tout le vocabulaire et tous les codes). Ils sont les premiers à critiquer le Gender (alors qu’ils le nourrissent en ne dénonçant ni l’hétérosexualité ni l’Union Civile, qui SONT le Gender). Ils sont les premiers à pousser des hauts cris contre la GPA qui transforme des femmes et des enfants en objets (alors qu’eux, par leur fondamentalisme nataliste centré sur la procréation, les prennent également pour des fétiches). Ils sont les premiers à avoir raillé la vague #JeSuisCharlie suite aux attentats de 2015 (alors qu’ils s’hystérisent aujourd’hui sur le cas d’un enfant britannique nommé aussi Charlie*, condamné à mort… et, de surcroît, s’en prennent au Pape). Ils sont les premiers à dénoncer le transhumanisme (alors qu’ils créent des organismes d’humanisme intégral et vendent actuellement leurs âmes à la Blockchain). Ils sont les premiers à s’opposer à la pédophilie et à l’avortement (alors qu’ils sont quasiment tous pro-homosexualité et pro-mariage gay, phénomènes qui en sont les supports affectifs). Ils sont les premiers à applaudir le Pape puis à le poignarder dans le dos (j’ai appris hier, par un homme en odeur de sainteté, que prochainement, la très grande majorité des évêques va signer un contrat avec le Gouvernement Mondial… et que seuls deux ou trois d’entre eux auront la force de s’y opposer. Seulement 3, mes amis! Vous vous rendez compte de la nuit dans laquelle nous sommes plongés??). Je n’ai plus les mots.
 
 

* Medias-presse Infos, un journal pseudo « catholique », mais en réalité fondamentaliste et anti-Pape, titre son article du 1er juillet 2017 « L’Empire des Ténèbres a gagné : le petit Charlie a été euthanasié dans un silence ecclésiastique assourdissant ». Beaucoup de mes amis italiens m’ont poussé à faire campagne pour ce Charlie Gard. Je ne sais pas pourquoi, j’ai toujours senti le traquenard. Et le Cardinal Caffarra prenant position ne fait que me confirmer que cette affaire était un attrape-cathos.