Voir Chérif Chekatt abattu par la police puis lire tout de suite après des « Bon débarras » de la bouche de bons catholiques… euh… comment dire… je pars vomir.