C’est pour moi une joie et un honneur de travailler avec Jean-Charles. C’est exactement l’arrangeur et le frère qu’il me fallait. Il a le génie, la patience, l’exigence et la même sensibilité baroque que moi. Je l’aide à assumer l’ouverture populaire de l’album, une part d’humour et de folie militante, le côté kitsch-variété-gay, et à sortir de sa sauvagerie bobo ; et lui enrichit ma musique de sa culture jazz et rock, d’influences de musique classique et d’univers gothique, de sa formation de batteur. Le Seigneur est grand de nous avoir réunis ! Quand je vais dans son studio, c’est toujours avec la joie immense d’aller chez mon gynéco !