Ahurissant : Comme l’explique le père Patrick, la transgression suprême qu’est le clonage humain est venue par la France le 6 août 2004, « avec la complicité passive de l’Église catholique » (puis le clonage a été ratifié universellement par l’ONU le 8 mars 2005 ; et c’est le 13 juillet 2013 qu’en France, le clonage a été voté). Le clonage n’a même pas été défendu par des athées ou des francs-macs : « Ses défenseurs sont tous des catholiques pratiquants! » assure le père Patrick (cf. Dominique de Villepin, Jacques Chirac, évêques…). Je me réfère aux deux dernières vidéos – capitales -intitulées « scoop clonage 1 » et « scoop clonage 2 ». Mgr Barbarin a l’honneur sauf.