Je viens d’assister à une conférence exceptionnelle sur la laïcité (15ème arrondissement), menée par une jeune intellectuelle de 28 ans absolument géniale et qui porte bien son nom : Anastasia Colosimo. De la bombe : ET au niveau des idées ET de l’humour (même si, malheureusement, elle n’est pas de gauche… et ne semble pas catho). Une parole très courageuse, libre et précise, sur des sujets aussi sensibles que le catholicisme et l’islam (c’est autre chose que le discours pro-laïcité d’une Caroline Fourest, par exemple!). Pourtant, je craignais le pire car elle sort de Sciences Po. Invitez-la sans hésiter en conférence. Elle a même osé parler de l’ « Apocalypse », et donc de la Fin des Temps. Je ne sais pas si Anastasia Colosimo est croyante ou chrétienne (je lui ai dit, en fin de conférence, que pour moi, la laïcité, c’était une personne, c’est-à-dire Jésus, et non un principe ; et que le gros des conflits autour de la laïcité venaient de cette dépersonnification et de cette déchristianisation de la laïcité) : en tout cas, je sais que l’Esprit Saint envoie pour cette Fin du Monde des prophètes et suscite les intellectuels inattendus dont nous avons besoin.