Vous ne voulez pas lire mon bouquin sur l’homophobie (« L’homophobie en vérité »)? Vous vous obstinez à mépriser le mot « homophobie » et à le considérer comme un piège de la novlangue à écarter ou une insulte infondée? Soit. Mais ne venez pas vous plaindre, ensuite, que d’autres personnes plus puissantes et plus riches que vous s’en saisissent pour lui faire dire n’importe quoi et pour imposer leur idéologie asexuée et libertaire à tout le monde. Exemple avec Christiane Taubira à la veille de la Journée Mondiale contre l’homophobie, ou encore les prochaines politiques européennes au programme dans les mois à venir (centrées sur le « harcèlement scolaire », la thématique de la « haine », de la « lutte contre les discriminations », et la « transphobie »).