tarz
 

Les réactions anti-GPA des manifestants LMPT me font penser à celles des hystériques qui, paniqués, courent à droite à gauche en hurlant « C’est très grave ! C’est horrible ! C’est très triste !!! », et qui refusent de regarder sur quoi repose le mal qui les fait sur-réagir (= l’hétérosexualité), leur responsabilité dans la propagation de celui-ci, et d’écouter les médecins qualifiés qui résoudraient leur problème. Comble du comble : pour dorloter leur hystérie paranoïaque, ils regardent leurs soignants en traîtres (hystériques, narcissiques, jaloux, malades, dangereux, j’en passe et des meilleures), et préfèrent se tourner vers les pleureuses médiatiques assermentées qui décriront les conséquences de leur mal (Tugdual Derville, François-Xavier Bellamy et autres intellectuels cathos tièdes) sans proposer les véritables solutions ni parler des réelles causes. Ces jérémiades « NoGPA » m’écoeurent autant que l’hypocrisie de Christiane Taubira (c’est dire !). Je hurle dans le désert. Comme un animal. Plus envie de parler à des traîtres, vu que vous n’écoutez pas !
 
 
 

Je vous laisse admirer l'intelligence argumentative.

Je vous laisse admirer l’intelligence argumentative.


 
Soupalognon Y Crouton