Capture d'écran 2015-03-25 08.23.09
 

Ce que j’aime dans la langue italienne, ce sont deux jeux de mots extrêmement signifiants qu’on ne trouve pas en français : 1) le mot « real », qui veut dire à la fois « réel » et « royal » (comme en espagnol) ; 2) les mots « ferita » (blessure) et « verità » (vérité) qui sont phonétiquement si proches, même si l’accent tonique est déplacé. Car en effet, le Réel est et doit être royal. Et même si nos blessures ne sont pas signes de vérité, elles sont le lieu privilégié d’où la Vérité peut jaillir.