Eurêka ! J’ai trouvé comment ce monde va finir techniquement ! J’ai compris quel est le phénomène physique terrestre qui peut expliquer les Trois Jours de Ténèbres qui nous attendent ! À mon avis, ce dernier est double : astéroïde solaire mais surtout VOLCAN (coulées pyroclastiques + raz-de-marée qu’elles créent et qui expliquent l’obscurité totale, la fulgurance imparable de l’explosion – plus forte qu’une bombe atomique !). C’est par l’éruption du volcan Théra que Moïse et le Peuple de l’Exode ont pu voir la Mer Rouge s’ouvrir, que la 9e plaie d’Égypte des 3 Jours de Ténèbres a pu se vivre, que le Royaume de Pharaon a pu s’écrouler il y a 3600 ans, que le monde s’est renouvelé du tout au tout (car la civilisation minoenne était pourtant très puissante et moderne). De plus, l’Ancien Testament colle parfaitement avec le cadre spatio-temporel de l’éruption inouïe du volcan Théra en 1626 av. J.-C. Le documentaire que j’ai vu il y a plusieurs semaines sur les « 10 Plaies d’Égypte » et celui que j’ai regardé hier soir « Théra : le Volcan de l’Apocalypse » concordent.
 

Et mon petit doigt me dit que pour nos Trois Jours de Ténèbres de la Fins des Temps à nous, ça va se passer géologiquement exactement pareil : comète due à une éruption solaire + réveil d’un méga-volcan provoquant une explosion d’une magnitude inouïe avec tsunami et coulées pyroclastiques entraînant tout sur leur passage, et pouvant même marcher sur les océans comme une avalanche d’huile bouillante ! Lol. Il faut absolument que vous regardiez le documentaire « Théra : le Volcan de l’Apocalypse » pour comprendre comment vont se dérouler techniquement nos Trois Jours de Ténèbres !^^ Ne pensez plus printemps mais volcan 😉 !
 

 

 
 
 

P.S. : Regardez la mention du volcan réveillé par l’astéroïde : « Le deuxième ange sonna de la trompette : dans la mer fut jetée comme une grande montagne embrasée. » (Ap 8, 8) ; « Le troisième ange sonna de la trompette : du ciel tomba une grande étoile qui flambait comme une torche. » (Ap 8, 10) ; « Le cinquième ange sonna de la trompette, et j’ai vu une étoile qui était tombée du ciel sur la terre : c’est à elle que fut donnée la clé du puits de l’abîme. Elle ouvrit le puits de l’abîme, et du puits monta une fumée comme celle d’une grande fournaise ; le soleil et l’air furent obscurcis par la fumée du puits. » (Ap 9, 1-2)