Pas la peine de nous fatiguer toute notre vie à chercher à être le premier dans le coeur de quelqu’un ici-bas (y compris de notre conjoint, de nos enfants, de nos fans ou de nos meilleurs amis !). Car ça ne sera jamais le cas. Et cette course nous épuisera le coeur. À un moment donné, on se découvrira inutiles, pesants, chiants, insignifiants, invisibles, « de trop », non indispensables. Nous ne sommes et ne serons les premiers que dans le coeur de Jésus et de Marie. Toute attente d’occuper la plus haute place du podium d’un autre être humain n’est que perte de temps et d’énergie, ne peut que nous conduire à la déception et au suicide. Donc autant se préparer à cet état de fait. Même si c’est amer. C’est le travail et le deuil d’une vie. Nous ne sommes les premiers que pour 2 personnes sur Terre : Jésus et Marie.