« Festival bobo » en prévision demain en hommage à l’attentat de Nice : je viens de voir qu’ils ont confectionné 86 galets en l’honneur de chacune des victimes, pour les déposer en haut de l’Himalaya, comme des « symboles d’espoir » (cf. les codes « Optimisme et Espoir » et « Enterrement bobo », notamment avec la description du galet déposé sur la tombe, dans mon livre Les Bobos en Vérité). Quand les païens essaient de faire religieux sans assumer le Christ, ça se transforme en sincérité d’adulescents de maternelle. Et si vous mettiez un peu Jésus dans votre vie ?
 
 
 

P.S. : Le Jour J anniversaire, pas loupé : Arbres de l’espoir (pour « se tenir debout »), chanson maçonnique « Les Feux d’artifice » vantant le pouvoir de la lumière (par Calogéro), statues de « priant » aconfessionnelles (mais qui ressemblent quand même beaucoup à des bouddhas…), bougies et fleurs partout, l’émotion remplaçant la prière, etc. Et on n’a rien le droit de dire : faut respecter le deuil et sainte Émotion.