Je suis triste de constater qu’au moment de dénoncer le bilan désastreux du quinquennat d’Hollande, les opposants politiques – y compris ceux du FN – du président n’ont même pas le courage de nommer explicitement « le mariage gay » (ils préfèrent se rabattre sur la mention du chômage, de la Loi Travail, de la sécurité, du terrorisme, de la crise…) alors que la Loi Taubira est de loin la plus grave, celle qui a semé toute la pagaille, et la seule loi que François Hollande a réussi à faire passer. La lâcheté et la mémoire courte des successeurs de notre chef d’État sont finalement tout aussi minables et inquiétantes que l’absence de renouvellement de candidature présidentielle.