Répondre à la question qu’on me pose souvent « D’où ça vient, l’homosexualité ? » est aussi impossible et imprécis que si on me demandait « D’où vient la peur ? » Il y a bien des peurs qui s’expliquent, qui reposent parfois sur des substrats de réalité ou d’inconscient. Mais rien ne les justifient complètement. Elles n’ont pas d’origine ni de fin précises. Cela concerne également le désir homosexuel, qui est la peur et la fuite de la différence des sexes. Ce dernier peut donc à la fois s’expliquer un peu mais jamais totalement.