Je reviens de la déchetterie (je me baladais avec mon imprimante et d’autres appareils ménagers dans la rue ; deux Romains m’ont rattrapé et ont tenté de me les prendre ; ils m’ont traité de « raciste » parce que je ne les leur donnais pas, et étaient à deux doigts de me voler ou de me tabasser. Je suis resté très calme et souriant. C’est passé. lol)
 

Puis je suis passé par la Poste pour transférer de l’argent. La dame devant moi (une vieille bobo parisienne, avec une casquette colorée) a tenté de transformer son billet de banque en pièces. On lui a dit : « Il n’y a plus de monnaie, madame. On ne fait plus. Tout se fait par carte bancaire. » Voilà. Le scénario prédit arrive : ils sont en train de supprimer peu à peu les pièces pour nous rendre totalement dépendants de l’argent informatisé et de notre carte bancaire (comprendre : la puce électronique. Je vais poster aujourd’hui même une vidéo vous expliquant le délire). Un conseil, donc, mes amis : alors que les Bourses s’écroulent, gardez le plus possible vos pièces sonnantes et trébuchantes. Ne les convertissez pas en billets. Et pour « les vieux » qui me liraient (si tant est qu’ils soient connectés à Facebook), n’écoutez pas les pubs de Radio Notre-Dame (la Vendue du Système) qui tentent de vous piquer votre or pour le convertir en billets.