Concernant cette « Manif pour tous » du 13 janvier 2013 à Paris, j’aimerais m’adresser aux catholiques qui m’écoutent sur les réseaux sociaux, et qui me voient en ce moment tirer à boulet rouge sur Civitas et les lefebvristes. Certains parmi eux, qui cautionnaient auparavant mon message et mes prises de position, parce qu’ils tiennent à se dire traditionnalistes ou catholiques, se sentent à tort visés par mes critiques, alors que je n’ai absolument rien contre les catholiques traditionnalistes (plutôt le contraire!) : je n’ai de sérieux problèmes et résistances qu’avec les actes et les propos des traditionnalistes lefebvristes et de la Fraternité saint Pie X qui, il est vrai, composent le gros des troupes de Civitas.

Que certains catholiques ne se reconnaissent pas dans le discours et la personne de Frigide Barjot, je le conçois complètement (c’est aussi mon cas ; et cependant, elle parlera à d’autres et elle a sa place en tant que porte-parole parmi d’autres de la Manif pour Tous). Que certains catholiques veuillent que leur foi soit reconnue visiblement comme la raison majeure de leur présence dans cette Manif, même s’il est de notre intérêt à tous que la foule du 13 ne s’annonce pas ouvertement « catho » (non par peur de l’image ou de ce que nous sommes, mais bien parce que l’opposition à cette loi n’est pas spécifiquement catholique, et est portée par de nombreuses personnes non-catholiques), je le conçois aussi parfaitement. Mais que les traditionnalistes lefebvristes, qui je le rappelle, ne sont pas cathos, quoi qu’ils en disent (non pas parce que moi je l’aurais décidé, ni parce que j’aurais la présomption de dire qui mériterait le titre de « catho » ou pas, mais bien parce que ce sont eux qui, en 1988, ont décidé de leur propre chef de quitter Rome, le Pape, l’Église catholique, et de ne plus être catholiques), enrôlent le 13 janvier les catholiques sincères et traditionnalistes qui ne savent plus à quel mouvement un minimum religieux s’identifier à la « Manif pour tous », là, je dis ouvertement NON ! Je demande aux catholiques de ne pas se laisser berner par le discours soudainement pro-catholiques de l’Institut Civitas, et de ne pas défiler sous sa bannière. Vous ferez selon votre conscience et votre liberté. Mais si vous êtes catholiques, même traditionnalistes, vous avez le devoir de ne pas cautionner les propos et les agissements des lefebvristes et de la FSSPX. Cela s’appelle le devoir d’Unité dans la Vérité-Charité. Et ne vous inquiétez pas : le 13, hors de Civitas, vous saurez trouver parmi les porte-parole de la Manif des représentants de votre foi et de votre attachement à l’Église de Rome. J’en fais le serment !