BONBON Xenia

Samedit 26 juillet 2014.

Je reviens d’aller voir ce matin un autre film à thématique homo à l’affiche en ce moment en France: « Xenia » (2014) de Panos H. Koutras.

Comme à chaque fois que je vais voir un film homo, je suis pris entre la grande frustration d’avoir l’impression d’être le seul à voir certaines choses (comme si on me foutait une camisole de force) et la grande excitation d’avoir déjà relevé et vu ces choses-là dans mon Dictionnaire des Codes homos et de les raconter (même si certains ici s’en foutent complètement et ne comprennent pas mon excitation « privée » ^^)!!

Petit exemple pour « Xenia » : les nombreux échos à mon code sur HOMOSEXUALITÉ et BONBONS : Dany, le héros gay de l’histoire (maigre comme un clou et super efféminé), s’empiffre de sucettes à longueur de temps dans le film. Il est obsédé par l’idée de manger sucré. Il rajoute du sucre en poudre même dans les plats salés comme les spaghettis. Au milieu du film, il se fait tabasser par un groupe de mecs homophobes qui lui proposent qu’il les suce comme il suce ses sucettes. Et à la fin du film, quand il s’introduit de force dans la maison de son prétendu père biologique, il demande (sous la menace d’un flingue) à la nouvelle femme de ce dernier : « Vous auriez des sucreries ? des bonbons, des chocolats, une sucette ? » Et Vivi, la femme en question, s’exécute et apporte à ce gamin de 16 ans sa dose de friandises.

Moi, je trouve ça dingue, et je ne me remets pas de ces correspondances si troublantes, si précises…