Je reviens de la messe polonaise de Paris. Ça m’a fait un bien fou de ne rien comprendre.
 

Par ailleurs, je vous confirme qu’en ce moment, les catholiques se divisent de plus en plus en deux camps clairement distincts: les très saints et une majorité de très très cons. Ici, on me fout à l’asile (en même temps, se faire traiter de fou par des votants FN, c’est presque comme recevoir un certificat de bien-portance lol). Là, les pharisiens « catholiques » du Mexique multiplient les attaques contre moi parce que je dénonce (à raison) l’hétérosexualité et la diabolisation du « lobby gay » faite par les pro-Vie. Et si j’ose dire que ces attaques sont de l’homophobie, figurez-vous qu’ils me disent atteint d’un syndrome de persécution qui fait que malgré moi je me « victimise ». C’est normal, je suis un SSA (Same Sex Attraction) ou je porte un virus appelé AMS (Atracción por el Mismo Sexo)… C’est Nicolosi et Cohen qui l’ont dit… Merveilleux…