La plus grande consolation de mon coeur, et la crainte aussi, c’est qu’un jour, je vais voir Jésus en vrai, en face-à-face.