Aujourd’hui, grosse journée : je vais assister à l’audience d’un ami jugé pour homophobie au Tribunal (Ce qui est proprement hallucinant dans l’histoire, c’est que même son avocat lui interdit d’employer le mot « homosexualité » : c’est dire l’homophobie des gays friendly). Par ailleurs, je vous mets ci-dessous la photo que j’ai prise avant-hier à Paris, place du Châtelet, d’un immense écriteau « Rainbow is the new black » (traduction officielle : « L’arc-en-ciel est la nouvelle coolitude »… clin d’oeil aussi à la série nord-américaine Orange is the new black) qui est affiché à l’occasion de la Gay Pride parisienne. C’est une référence précise à mon code sur l’arc-en-ciel noir et émanant du spectre de la lumière noire de l’homosexualité, dans mon Dictionnaire des Codes homos. Donc mon Dico est visionnaire.
 

 

Et en parlant d’arc-en-ciel, pour approfondir mon livre sur Joséphine ange gardien et son code-couleurs ésotérique en lien avec la magie colorée développée dans la série, je lis l’encyclopédie de l’Anatomie énergétique que m’a prêtée un ami jadis adepte de réflexologie et de magnétisme lol !
 

 

Et là, Place de la Bastille où j’attends en ce moment, je vois précisément une pub d’Orange qui démontre la véracité de la conclusion de mon livre sur Joséphine et sur la magie multicolore électrique luciférienne (faite de pain et de jeux, et au service de la Franc-Maçonnerie – les ponts – et de ses chaînes d’Union hétérosexuelles gays friendly) qu’elle représente. Je parlerai de la « magie multicolore » dans un chapitre entier.