Radio Notre-Drame, La Croix, Famille Chrétienne, KTO… ils se font tous avoir ! Pardonne-leur, Seigneur, ils sont devenus fous de leurs bonnes intentions.
 
Capture d'écran 2016-01-25 16.52.38
 

Ça vaut le détour. Écoutez l’interview de François Pinsac en entier sur RDN, jeune « catho » qui a créé, en partenariat avec KTO, l’appli Geoconfess présentée comme « magnifique » et « révolutionnaire » : ses phrases sont SIDÉRANTES. « Il faudrait trouver un prêtre pour se confesser comme on cherche un taxi. » ; « L’idée est de géolocaliser les prêtres. » ; « Le client principal, c’est Dieu. » ; « On est dans le contexte de la gratuité. » ; « Au service de la foi« . Moi, je dis, la plupart des conférences de bon aloi sur « Le Transhumanisme » organisées par les cathos, c’était du gros BIDON. Tout comme les conférences « abrogation GPA » et anti-mariage-gay d’ailleurs !
 

Ne se rendent-ils donc pas compte qu’en soutenant les applis smart-phones et les start-up où l’interphace est nécessaire la puce électro ou un code, les catholiques sont en train de pister tout le monde et de jouer le jeu du fichage mondialisé ? On saura exactement où se trouvera un prêtre, une prostituée, un mendiant, un enfant, un terroriste, « l’amour », un collègue, et à quelle distance. Et beaucoup de cathos ne voient même pas le problème, n’identifient pas la privation de liberté et l’atteinte à la pudeur (puisqu’on saura tout du passé et des actes des gens avant même qu’on les voie en face, avant même de les connaître) ! Le Gouvernement Mondial géolocalise les gens selon leurs fonctions, leurs croyances, leurs idées politiques, leur sexualité, leurs activités, leur santé, leur âge, leur taux de dangerosité. Et en plus, avec le consentement de ses utilisateurs ! Mais on nage en plein délire !
 
Capture d'écran 2016-01-25 17.26.53
 
 
P.S. 1 : Pour ceux qui ne me croient pas, pour l’appli « Amour », vous avez Tinder et tous ses dérivés (vous géolocalisez vos proies).
 
P.S. 2 : Pour trouver votre SDF si vous voulez jouer le bon Samaritain, vous avez l’appli « Entourage » (Ces crétins de La Croix sont emballés par les « Des bonnes ondes (cancérigènes et de surveillance) pour les sans-abris »)
 
P.S.3 : Pour trouver votre autostoppeur sur catalogue, vous avez le stop connecté, avec l’appli « Ouihop ».
 
P.S. 4 : Pour votre gaydar, vous avez « Grindr », afin de détecter qui est homos autour de vous…
 
P.S.5 : Pour fliquer votre môme (cf. les couches connectées) et bien surveiller tous ses faits et gestes et s’il ne fait pas l’école buissonnière, vous avez l’appli « New School », à l’étude à l’Académie de Versailles.
 
P.S. 6 : Pour choper les jolies joggeuses, savoir où elles se trouvent, et vous autosurveiller, vous trouvez les bracelets d’activités (« Fitbit »), ceintures connectées, et autres applications d’auto-médicamentation.
 
P.S. 7 : J’attends avec impatience l’appli où on saura où se trouve le flic et le médecin le plus proche de nous, où se trouve notre conjoint (pour vérifier qu’il ne nous trompe pas !). On sacrifie toujours la liberté et la confiance sur l’autel de la sécurité. Le plus triste, c’est que l’Église, qui est l’École par excellence de la confiance (fides : foi), se prostitue à ce genre d' »avancées » techniques.
 
 
 
 

Je vous renvoie évidemment à mon livre Les Bobos en Vérité, ainsi que mes articles sur le Gouvernement Mondial, l’Antéchrist et la puce électro. C’est génial que je quitte le bateau pile au moment de la déferlante. Merci Jésus ! Je me contenterai de voir sur les panneaux publicitaires les affiches « Adopte un prêtre » un jour ! loool.