Je me faisais récemment la réflexion : TOUT A DU SENS. Le diable, malgré ce qu’on croit, ne cache rien. Il se grille tout seul. Par exemple, on appelle beaucoup (pour ceux qui ont des ordis Macintosh) nos portables « mon mac »… parce qu’en réalité, nous avons avec nos outils multimédias un rapport inconscient de prostitution. Mon ordi est mon maquereau, et moi le consommateur qui s’y prostitue. La signifiance des mots et du Réel habité par l’Incarnation christique, c’est fascinant. D’où l’intérêt de chercher le Sens (de Dieu qui nous dépasse mais qui se rend proche de nous) partout. 🙂