(Pour comprendre mieux cette page, je vous renvoie à mon article initial sur le langage du diable et les symboles de la Bête.)
 

Malgré le peu de sympathie que j’ai pour Trump et sa politique (mais la peste ne justifie pas pour autant le choléra), je peux voir combien les pères-la-morale de la bienpensance mondiale antéchristique viennent d’être admirablement représentés par leur ambassadrice Meryl Streep lors de la cérémonie des Golden Globes hier (les Golden Globes, ce sont les Oscars d’Hollywood mais version bobo, le festival « off » et pseudo anarchiste et rebelle… alors qu’ils sont tout autant les mouton du Gouvernement Mondial). La preuve en est avec la robe portée par l’actrice, représentant la Bête. Les bobos n’y voient que du feu. Mais ça crève pourtant les yeux (le X, le V, les yeux, la Nouvelle Religion Naturelle avec les fleurs et la végétation stylisée et brillante, etc.).
 

 

Pour continuer dans la série des X et des W en forme de visage de Bête, le nouveau film blockbuster de science-fiction « Passengers » nous offre également une belle Bête stylisé : cf. l’affiche ou la forme du vaisseau.
 

Regardez : on lui voit même les oreilles, à la Bête !


 

 

 

Par ailleurs, je retiens votre attention sur l’idéogramme que j’ai vu récemment sur la photo d’une connaissance homosexuelle habillée avec un déguisement en lycra dans une boîte de nuit.
 

 

Et je termine enfin par cette publicité de la voiture Citroën C3, qui, idem, regorge de symboles maçonniques et antéchristiques (la technologie qui dit « Je t’aime »).
 

 
 

N.B. : Fait exceptionnel et alarmant (seule l’Italie en a parlé) : le sang de san Gennero ne s’est pas liquéfié cette année. 2017 : Va y avoir du sport…