Ce que cache l’affaire Fillon n’est pas une « dictature » ni une « guerre civile » : c’est la lâcheté des « catholiques » et leur incompréhension/collaboration avec le « mariage gay ».
 

Il va être temps de cesser de réagir comme des petits bébés.