Je ne crée pas de frontière franche entre ladite « communauté gay » et ceux qui pratiquent l’homosexualité soi-disant « hors de cette communauté gay ». La communauté gay, c’est le désir homosexuel. Et le communautarisme gay, c’est la pratique homosexuelle.