Un cardinal catholique aurait dit oui aux bénédictions d’unions homosexuelles. Dixit cet article, et d’autres bruits de couloir sur Internet.
 

Je reste très prudent quant au blog de Jeanne Smits. Certes, le cardinal Marx semble avoir manqué de clarté… ou alors, ce qui serait beaucoup moins grave, n’a pas eu l’intransigeance ou la radicalité attendue par certains cathos tradis, très prompts à s’offusquer et à traîner dans la boue ou en procès en sorcellerie des prêtres ou évêques carrément « gays friendly » (le père James Martin) ou supposément « gays friendly ».
 

Le cardinal Marx a-t-il dit oui à la bénédiction des unions homosexuelles? Ce n’est pas clair. S’en est-il lavé les mains ou au contraire a-t-il simplement été charitable en considérant les personnes avant de poser un jugement moraliste péremptoire et désincarné? Difficile de savoir. Et moi, quand je ne sais pas, je préfère ne pas juger. À mon avis, le blog de Jeanne Smits n’est pas solide ni aimant à l’égard des personnes homos : c’est la seule chose, avec le temps, que je sais.
 

Regardez comment ce genre de rumeurs réveille les prêtres médiatiques les plus paranoïaques…


 

Perso, je n’accepte pas des mises en garde formulées par des journalistes ou des prêtres tradis qui n’ont concrètement pas bougé le petit doigt pour accueillir les personnes homosexuelles continentes. Ça, c’est beaucoup plus scandaleux, à la rigueur. Le vrai enjeu, c’est celui de l’annonce de la Bonne Nouvelle : pas la révélation des « scandales » ou des « écarts », ni leur répression.