À l’heure actuelle, nous devons être particulièrement attentifs aux informations tronquées qui circulent sur le Pape, et qui, parce qu’elles partent d’un présupposé négatif sur lui, déforment ensuite complètement les faits jusqu’à leur faire dire l’inverse de ce qu’ils illustrent. Par exemple, concernant l’affaire du chapelet qui a atterri dans l’oreille du Pape François en novembre 2015 (un des détenus de Pordenone à qui il l’avait offert a sans doute eu un geste impulsif à son égard en le lui balançant au visage), le geste papal a été d’accueillir l’incident avec paix, douceur et humour. Mais quelle interprétation négative, ritualiste et matérialiste j’entends en ce moment sur les réseaux sociaux dans la bouche de ses opposants ? Qu’il a fait mumuse avec l’objet saint et ce Pape soi-disant apostat n’aurait aucun respect pour les rosaires. Incroyable désinformation.
 

Allons donc toujours voir à la source : le commandement d’amour du père, et donc du Pape, dans le décalogue. « Honore ton père et ta mère. »