Il nous reste moins d’un mois pour être pardonné par un prêtre et par Jésus pour l’Eternité : avortement, pratique homo, alcool, médisances, refus d’aimer, mépris des pauvres, plans cul, infidélités, orgueil, colère, meurtre, corruption, etc. Car le 20 novembre, c’est la fin de l’Année de la Miséricorde. Après, viendra le temps moins cool de la Justice (car il n’y a pas d’Amour sans Justice). Profitons-en. Notre âme est immortelle et si nous ne la lavons pas, nous vivrons de sa saleté pour l’éternité. Profitons aussi d’avoir encore quelques prêtres pour nous restaurer dans la pureté de Jésus et de Marie , étant donné qu’il n’y en aura bientôt plus beaucoup.
 

J’imagine la dérision que susciteront mes lignes d’avertissement aux yeux des hédonistes qui ne se considèrent pas pécheurs. Mais ceux qui au fond d’eux sont élus de l’Amour de Jésus se reconnaîtront et se bougeront les fesses (à la messe lol… et au confessionnal). 😉