capture-decran-2016-11-18-a-12-40-23
 

Scoop : Un ami italien a écrit à (l’ex-père) Charamsa, en lui demandant s’il me connaissait et ce qu’il pensait de moi. Le prêtre homosexuel polonais défroqué – qui avait défrayé la chronique il y a un an en faisant son coming out au moment du Synode sur la Famille – me connaît. Il dit que je suis un « mythomane dangereux« . Mais il a tellement peur de me faire de la publicité qu’il ne prononce même pas mon nom, ni sur son blog ni sur le mail qu’il a adressé à mon ami (il se contente d’écrire mes initiales : « P.A.« ) :
 

« Buongiorno. I testi di P.A. sono la mescolanza di fondamentalismo religioso e di patologizzazione del sano orientamento sessuale. Molti mitomani pericolosi sono ben documentati. Incece ci sono vari teologi seri che hanno affrontato già l’incontro tra fede, ragione e orientamento sessuale. Ricordo alcuni di loro nel mio libro « La prima pietra ». Cordiali saluti. Charamsa. »
 

Moi, on cherche à me tuer en ne me nommant pas.