Je pensais me rendre à la messe de midi de Saint-Roch, mais comme j’allais arriver en retard, j’ai fait le compromis de m’arrêter à mi-chemin, à la messe de Saint Sauveur. Et bien m’en a pris !
 

Homélie topissime du jeune prêtre père Geoffroy de Talhouët, nette, sans bavure, ne nous permettant pas de passer entre les gouttes du texte du jour à propos de notre rapport à nos richesses qui peut nous couper de Jésus et du Salut ! L’Église Catholique a encore des putains de prêtres saints ! Ça fait plaisir !