Je découvre les ÉGRÉGORES : ces champs d’énergie magnétique vécus collectivement, émanant d’une foule et créant des émotions fortes, éphémères et cloisonnantes (illusion du convivialisme). On en voit dans les concerts de Hillsong par exemple.
 

Les égrégores sont décrits par le père Verlinde comme des phénomènes sectaires dangereux qui, par la sensibilité émotionnelle et la beauté esthétique qu’ils génèrent, créent l’illusion d’autonomie, d’immanence et de transcendance… mais sans Jésus, sans la Croix, sans l’intériorité et sans l’humilité.
 

Les égrégores sont incompatibles avec l’Église catholique (3 vidéos incontournables : vidéo 1, vidéo 2 et vidéo 3).