La désinformation et la diabolisation des thérapies de conversion continuent, en direct sur LCP, avec la députée lesbienne Laurence Vanceunebrock-Mialon entourée de ses pseudo « traumatisés » par les groupes religieux d’accompagnement des personnes homos (en fait, il n’y a que Benoît Berthe + les auteurs de Dieu est amour). Pathétique.