Voici la nouvelle Vidéo de l’Araignée (n°9) : « L’homophobie dans l’Église catholique ». Appropriée pour le #Synode

 

Je n’ai pas fait exprès que cette vidéo tombe en même temps que le début des États Généraux du Christianisme à Strasbourg sur le thème du désir, États Généraux où pour la deuxième fois consécutive, ma présence a été annulée. Comme si l’Église pouvait actuellement se payer ce luxe, à la veille d’un Synode sur les familles qui va être centré médiatiquement sur l’homosexualité… #Toutvabien. Ça vous laisse deviner l’état de schizophrénie dans lequel se trouve l’Église catholique d’aujourd’hui, et la censure homophobe, le manque de hauteur de vue dont font preuve la plupart des hommes de médias « cathos » – la team de Jean-Pierre Denis de La Vie en première ligne, Jacques Arènes et affiliés aux francs-maçons dans l’Église. Pour boucler la boucle de ce triste tableau, j’apprends que Frigide Barjot, elle, s’y rend, à ces États du Christianisme Culturel. Ça me rassure: elle défendra “son” Pape (et tacitement l’Union civile et l’hétérosexualité) à la place des leaders de la Manif Pour Tous, qui sont tout aussi censeurs sur l’homosexualité qu’elle. #HappySynod

 

Au milieu de cette laideur interne, heureusement qu’on peut admirer, dans un contexte (tout aussi) dramatique, ce récent martyr en Oregon d’une immense et paradoxale beauté : ces 10 étudiants qui ont perdu la vie parce qu’ils ont assumé d’être chrétiens. Nous entrons dans une période mondiale de toute beauté.

 
 
 

N.B. : (Et pendant ce temps-là, sur Twitter, on me traite limite de menteur… alors que j’ai effectivement été invité cette année et il y a deux ans aux États Généraux : pour une table ronde avec Christine Pedotti, puis pour une table ronde avec Dominique Fernandez deux ans après.)
 
Capture d'écran 2015-10-02 10.59.16

 

P.S. : Je rajoute cet article capital sur la demande de « réforme » du discours ecclésial sur l’homosexualité.