Je commence à en avoir sérieusement ras-le-bol que la plupart des cathos prenne l’homophobie pour une abstraction, la réduisent à une insulte sans fond, à une présomption infondée, à une mauvaise excuse, à un mot méprisable de la novlangue (sans chercher à considérer les souffrances et les actes concrets auxquels il renvoie, sans voir que ce mot est parfait) ! Lisez mon livre L’homophobie en vérité, non de non ! Il faut que je l’écrive en quelle langue pour que vous compreniez ?!?
 
Capture d'écran 2015-04-16 16.52.33