Je reviens d’aller voir une pièce contemporaine dans le Marais : un seul-en-scène ovationné par un public super bobo qui est venu voir un mec « performer » à poil sur scène, qui se badigeonne de peinture puis de terre, et qui raconte des conneries d’un air enfantin en s’auto-persuadant qu’il révolutionne le monde de la philosophie et de la poésie… Très instructif. « Nous souviendrons nous » de Cédric Leproust. Ben nan, je crois qu’on ne risque pas de se souvenir… hahaha