Voici le plan complet de mon livre sur Joséphine ange gardien ! Et après, j’ai juste à relier les paragraphes entre eux, et ce sera fini !

 

INTRODUCTION

– Une étude qui étonnera/surprendra

– Des résistances inattendues

– Les deux thèses de ce livre : l’instauration de la Blockchain et de la religion solaire (hélicocentrisme)
 

AVANT-PROPOS

– La métaphore du sablier pour expliquer l’entreprise alchimique et maçonnique de Joséphine ange gardien
 

CHAPITRE I – LA RÉVOLTE DE L’ANGE (Se démarquer, marquer la distance)

a) Je suis mon père, je suis ma mère, je suis mon fils

– La famille angélique et adoptive avant la famille de sang !

– La famille chimique, technologique et électrique

b) Les conséquences fâcheuses de la virtualisation de la famille :

– Infanticide

– Parricide

– Matricide

c) Je suis l’Amour sans la différence des sexes (destruction du mariage), je suis un ange asexué

– Divorce

– Charge contre la différence des sexes

– Homosexualité

– Transidentité

d) Je suis moi, je suis ma propre volonté, je suis mon propre chef et Dieu

– Attaque contre les figures d’autorité

– Attaque contre les bourgeois

– Attaque contre l’Église Catholique

– Attaque contre Dieu
 

CHAPITRE II – ENFERMEMENT DANS SON SABLIER ALCHIMIQUE, SON « PROPRE » UNIVERS INTÉRIEUR, SA BULLE D’HERMÉTISME COSMIQUE, À LA RECHERCHE DE SES SOURCES D’INSPIRATION, DE SES « IDÉES CLAIRES », DE SA PASSION (Dire ce qui a marqué, prendre ses marques)

a) Un hermétisme contre un soi-disant autre « hermétisme »

b) Incognito (le culte du secret)

c) S’enfermer dans sa bulle (se reconnecter avec son histoire, sa mémoire morcelée)

d) Se reconnecter avec son cerveau (le dieu !), sa sphère de conscience

e) Se reconnecter avec la Nature (forces telluriques), le Vivant (faune et flore) et l’Univers (Cosmos, énergie de Vie, étoiles, Soleil) pour y puiser l’énergie électrique, solaire (héliocentrisme)

f) La pêche à la lumière et aux « idées claires » (de Descartes)

g) Se reconnecter avec sa passion (soi) et la genèse de celle-ci (la Connaissance, la gnose empirique), pour prendre conscience de son talent

 

CHAPITRE III – L’ÉCRITURE DU PLAN DE CONSTRUCTION (Marquer… des points, des notes, des symboles, des registres, le code, la main, le regard, avec des marqueurs invisibles ; marquer/tracer sa route)

a) Joséphine et ses personnages-copistes écrivent (tables de la loi, Code Civil interne, ordres de mission, diplômes, recettes, journal…)

b) Qu’écrivent les bêtes curieuses joséphiniennes ? (figures géométriques, plans, chiffres, code, données, captures d’écran et photos, preuves…)

c) Sur quoi (supports) les scribes joséphiniens écrivent-ils ? (planches, écrans, tablettes, portables ; sac Mary Poppins, cube, Blockchain et Bitcoin ; l’Humain-même ; main et front = la Marque de la Bête, le 666, les hiérogriffes et tatouages)

d) Pourquoi les scribes joséphiniens écrivent-ils (Connaissance absolue, omniscience, maîtrise du passé-présent-futur, solutions ; Main et Œil maçonniques ; marquer le temps, les Hommes, les cœurs et les esprits) ?

e) Être messager (média) et porter la lumière de la Connaissance aux Hommes
 

CHAPITRE IV – LA SORTIE DU TUNNEL DU SABLIER ET L’EXPLOSION EN FEU D’ARTIFICE COLORÉ (Se faire remarquer, marquer le coup, marquer l’Histoire)

a) Le laboratoire alchimique

b) La Passion : méthode principale du Discours de la Méthode de Joséphine (exprimer ses passions, ses rêves, et sa volonté individuelle)

c) Haine de la raison (science) ; place à l’émotion (débordante) et au vécu empirique de l’expression (raconter une histoire)

d) Combustible des sentiments amoureux

e) Combustible de la communication

f) La traque au secret (vu comme un mensonge) et la sommation à la Vérité (transparence, franchise, sincérité)

g) Combustible de l’aide et de la solidarité (communisme de l’individualisme)

h) Combustible de la fierté

i) Une Force « irrépressible »

j) Une explosion de sens colorée et carnavalesque (et inca !)

k) Combustible de la diversité (culte des différences), de l’originalité, de la nouveauté

l) L’apparent désordre… car maîtrise venant du chaos (Ordo ab chaos)

m) Le savant mélange : après l’euphorie des passions, la concentration et la recherche d’équilibre, d’ordre (rangement et réparation)

n) Passage de la porte
 

CHAPITRE V – ÉDIFICATION DE LA CRÉATURE AURIQUE (le Golem) ET DE LA CIVILISATION CHRISTIQUE (Cité d’or) (Marquer la Bête et les esprits, marquer d’une pierre blanche, marque la pierre ou le tissu, marquer son territoire, marquer Jésus)

a) La création d’or et d’électricité par le déplacement et le mouvement
 

b) La création d’Humanité immortelle (le Golem)

– Création de Nature humanisée (plantes, animaux-chimères)

– La Bête technologique humanisée (Frankenstein, objets vivants)

– Tissu-personne

– Pierre-personne
 

c) La création d’Amour (Magie rouge)
 

d) La création de la Cité, de la Civilisation christique, du Temple solaire

– Au travail !

– Les chantiers pharaoniques du dieu solaire

– Le Ciel (Là-Haut), c’est l’usine
 

e) La création de Divinité

– Déni de la finitude

– Le primat de l’optimisme / Deuxième chance / Pardon / Confiance en soi

– Hédonisme (coolitude et zen attitude)
 

CHAPITRE VI – LA CHUTE DU COLOSSE ANGÉLIQUE ET LUCIFÉRIEN AUX PIEDS D’ARGILE (Perdre ses marques, marquer le sol/la terre, marquer la fin)

a) Joséphine, feu démoniaque

b) Le brasier infernal du Cosmos et du Soleil

c) La décharge électrique luciférienne

d) Le côté obscur de la Force

e) Le réveil de la Bête « naturelle »

f) Le réveil de la Bête « technologique »

g) Joséphine est la Bête

h) Joséphine la sorcière

i) Le savoir bête (la caisse enregistreuse, la boîte noire ; l’assassinat de la culture ; l’assassinat du savoir-faire)

j) Actions magiques de Joséphine : des irréalités (elle ne fait pas des miracles ; elle est juste magicienne)

k) L’Ange exterminateur (la Justicière fournissant une fausse aide : aide légaliste puis aide magique)

l) La magie blanche ou rouge virant vers le noir (les coups de pute de Joséphine ; le mal que fait Joséphine ; le Bien par le mal ; la misanthropie homicide de Joséphine)

m) Joséphine, représentation du diable

n) Joséphine, le double narcissique (diabolos) qui fait chuter (Ange déchu)

o) La tour se fissure, la toile se déchire, les pierres crient

p) Joséphine, Prêtresse de la Mort (channeling avec les morts et les esprits)

q) Joséphine, guide vers l’enfer

r) Série eschatologique (annonçant la Fin des Temps)
 

CONCLUSION

– Joséphine, la vraie pute

– La série européenne antéchristique