On t’aime mais tu vas lire exactement le script qu’on a rédigé en ton nom, ok ?

 

Regardez comment nous, personnes homosexuelles, sommes « bien accueillies » par les médias catholiques… Je viens de faire une liste des interviews qui ont été accordées à des témoins catholiques homosexuels : une honte. Il ne s’agit que d’approche victimisante et plaintive :

– Robert Oscar López, aux États-Unis : cf. l’article « Rivka Edelman et Robert Oscar Lopez, victimes innocentes de la famille homosexuelle » dans le blog Chemin vers la liberté, le 24 avril 2017.

– Giorgio Ponte, en Italie : cf. l’article « Giorgio Ponte : Gay et catholique, raconte son expérience. Pourquoi l’Église a raison de défendre la chasteté » dans le journal Religion et liberté daté du 26 octobre 2017 : « J’en ai assez d’entendre les associations homosexuelles parler en mon nom. »

– Jean-Pier Delaume-Myard, en France : cf. l’article « Jean Pier Delaume, homosexuel : ‘Le lobby gay exerce une dictature insupportable et ne nous représente pas’ », dans le journal Actuall daté du 6 mai 2016.

– Xavier Bongibault en France : cf. l’article « ’Pourquoi suis-je opposé au mariage gay ?’ : Un homosexuel étrille le lobby LGTBI », dans le journal Actuall, daté du 2 juillet 2016.

– Philippe Ariño en Espagne et Amérique Latine : cf. l’article « Philippe Ariño parle de la censure du lobby LGBT », dans le journal Religion et Liberté daté du 10 Février 2017.
 

On nous offre une tribune seulement pour que nous nous plaignions et jouions le rôle de « victime-rebelles » de la prétendue « dictature gay » afin de prouver que « les méchants ne sont pas catholiques, mais la grande majorité des homosexuels … à part quelques rares exceptions courageuses » : cet accueil victimisant et intéressé, qui nous transforme en instruments de vengeance, n’est pas ce qu’on appelle « l’accueil ». Et je peux vous le certifier : la très grande majorité des catholiques a peur de l’homosexualité, des personnes homos, et est homophobe.

 

Mirad qué bien nos « acogen » los medios católicos… Estoy haciendo la lista de las entrevistas que nos han concedido a nosotros testigos homosexuales católicos : una vergüenza. Sólo se trata de un enfoque victimizador y quejumbroso :

– Robert Oscar Lopez en Estados Unidos : el artículo « Rivka Edelman y Robert Oscar López, víctimas inocentes de la familia homosexual », en el blog Camino hacia la Verdad, el 24 de abril de 2017.

– Giorgio Ponte en Italia : el artículo « Giorgio Ponte : Gay y católico, cuenta su experiencia de por qué la Iglesia tiene razón al defender la castidad », en el diario Religión y Libertad, el 26 de octubre de 2017, en la que este testigo italiano escribe : « Estoy cansado de oír a las asociaciones homosexuales hablar en mi nombre. »

– Jean-Pier Delaume-Myard en Francia : el artículo « Jean Pier Delaume, homosexual : ‘El lobby gay ejerce una dictadura insoportable, no nos representa’ », en esa basura de periódico Actuall, el 6 de mayo de 2016.

– Xavier Bongibault en Francia : el artículo « ‘¿Por qué me opongo al matrimonio gay ?’ : Un homosexual desmonta al lobby LGTBI » en el periódico Actuall, el 2 de julio de 2016.

– Philippe Ariño en España y América Latina : el artículo « Philippe Ariño habla de la censura del lobby LGTB », en el diario Religión y Libertad, el 10 de febrero de 2017.
 

Nos dan tribuna únicamente para que nos quejemos y desempeñemos el papel de las « víctimas-rebeldes » de la supuesta « dictadura gay », a fin de demostrar que « los malos no son los católicos sino la gran mayoría de las personas homosexuales… salvo algunas valientes excepciones » : esa acogida victimizadora e interesada, que nos convierte en instrumentos de venganza, no es lo que se llama « acoger ». Y os lo puedo asegurar : la gran mayoría de los católicos tiene miedo a la homosexualidad, a las personas homosexuales, y es homófoba.