franc%cc%a7ois-dassise
 

À l’instant (et je vous jure que c’est vrai), en direct sur un site de rencontres homos (eh oui, comme on ne m’utilise plus, je jette – après 6 ans d’absence et depuis quelques semaines – mes filets là-bas). Un dialogue improbable, dont je n’ai pas retouché une seule ligne (Sacré saint François, dont c’est la fête aujourd’hui ^^) :

 
 
 

Moi – Bonjour 🙂
 

Lui – Salut ! Comment vas-tu ?
 

Moi – Très bien. Je ne te dérange pas ?^^
 

Lui – non pas du tout, même si je suis au boulot
 

Moi – Une question innocente : tes photos masquées, elles sont « hot » (comme on dit)?
 

Lui – oui ce sont des photos de ma bite (puisque je suis actif et que je cherche un passif pour de bons plans sodo)
 

Moi – D’accord. Et tu as lu mes lignes de profil ?
 

Lui – non beaucoup trop long
 

Moi – Ok. Ta désinvolture et ton indifférence dans le libertinage, c’est glaçant. Qu’a-t-il pu se passer pour que tu te méprises et méprises ainsi ? Bonne journée à toi.
 

Lui – Toi, tu as dû faire des études de psycho !!! lol. Bonne journée également malgré tout mon mépris
 

Moi – Sarcastique en plus de méprisant…

Que Saint François te garde dans sa paix et sa douce folie d’Amour.
 

Lui – Etrange, je la récite tous les jours, c’est une de mes préférées :

« Seigneur, fais de moi un instrument de ta paix,

Là où est la haine, que je mette l’amour.

Là où est l’offense, que je mette le pardon.

Là où est la discorde, que je mette l’union.

Là où est l’erreur, que je mette la vérité.

Là où est le doute, que je mette la foi.

Là où est le désespoir, que je mette l’espérance.

Là où sont les ténèbres, que je mette la lumière.

Là où est la tristesse, que je mette la joie.
 

O Seigneur, que je ne cherche pas tant à

être consolé qu’à consoler,

à être compris qu’à comprendre,

à être aimé qu’à aimer.
 

Car c’est en se donnant qu’on reçoit,

c’est en s’oubliant qu’on se retrouve,

c’est en pardonnant qu’on est pardonné,

c’est en mourant qu’on ressuscite à l’éternelle vie. »
 

D’ailleurs, elle est encadrée et posée sur mon bureau !
 
 

Moi – 😉

Amen ! Je crois que saint François (dont c’est la fête aujourd’hui) a dû me le souffler pour que je te le dise. Car tu es le seul à qui j’ai osé formuler ce coup d’audace. ^^
 

Lui – C’est plus que probable !
 

Moi – Loué soit-il que tu l’aimes, et surtout que tu aimes Jésus.

Bonne journée.
 

Lui – BB