Bon, puisqu’il s’avère que le Pape François soutient effectivement l’Union Civile (l’Union Civile, contrairement à ce qu’écrit Frigide Barjot, remplace la différence des sexes par l’hétérosexualité, et donc supprime la sexualité : elle a autant de conséquences graves sur la filiation que le « mariage gay »), je pense que je vais me barrer définitivement de Facebook et de Twitter. Je n’ai plus rien à y faire. Je ne suis quasiment pas écouté ni relayé : je n’y suis qu’épié, incompris et méprisé. À quoi ça sert de vous parler, alors?
 

Le problème n’est pas tant l’aveuglement du Pape que le silence général et l’homophobie des catholiques, en particulier français, qui n’ont pas écouté ni soutenu ce que j’ai dit sur le Gender et l’hétérosexualité. Pourtant, il me semble avoir été clair sur la gravité de l’Union Civile. Il me semble aussi avoir été clair sur la gravité de la pratique homosexuelle. Il me semble avoir été clair sur la dangerosité du cardinal Sarah. Le soutien massif des pseudos « catholiques » actuels au cardinal Caffarra (décédé) et au cardinal Sarah, au discours creux, homophobe et catholiquement correct, prouve qu’ils n’ont absolument rien compris au « mariage gay » et que le boboïsme ritualiste d’extrême droite et le boboïsme gauchiste se sont généralisés à l’intérieur de l’Église. Vous relayez tous les autres « intellectuels » catholiques sauf moi, alors qu’en plus, ils ne vous racontent que de la merde, du prêt-à-penser, et déversent leurs méta-vérités. Je n’ai jamais vu pareille mauvaise foi de votre part. J’ai décidé de ne plus donner de perles aux cochons.
 

Si vous voulez me contacter, vous avez mon blog. Si vous voulez des réponses, vous avez mon livre HOMO-BOBO-APO et mon blog. Je finis la traduction en espagnol que je publierai sur l’Araignée du Désert, et voilà. Vous avez tout. Il vous suffit juste de vaincre votre monstrueuse paresse et votre mauvaise foi. Bon vent à vous, dans cette océan de nullité, de narcissisme et de bêtise qu’est Facebook. Je suspends mon compte ce soir.