À mon propos, je les entends pour l’instant susurrer entre eux, sous cape, « Il est dangereux… », simulant l’indifférence avant leur attaque frontale.