Quand c’est franc, c’est franc-mac’ ! Ce n’est pas compliqué. Ça fait un moment que je vous le dis, et que je vous avertis que l’Église Catholique est désormais dirigée par la Franc-Maçonnerie ecclésiastique et les journalistes carriéristes (c.f. mon livre Homo-Bobo-Apo), même si ses représentants se font passer en toute FRANCHISE et bonnes INTENTIONS (justement) pour des anti-Franc-Maçonnerie, des « cools & rebelles » à la fois.
 

Force est de constater que cette confusion entre Vérité et franchise (je dis franchise mais j’aurais pu employer ses synonymes : « sincérité », « clarté », « transparence », « objectivité », « réalité », « être direct », « sans concession », « réinformation », « engagement », « force », « dire les 4 vérités », « fermeté », « radicalité », « résistance », « action », bref, tout ce qui relève des bonnes ou mauvaises intentions transformées en slogans combattifs et alchimiques) englue désormais toutes les strates de la classe dirigeante du catholicisme actuel, que ce dernier soit porté par les progressistes, les pondérés ou les conservateurs comme le Cardinal Sarah par exemple (ce dernier ne parle que de clarté, de franchise et de construction, et n’est applaudi que pour celles-ci, d’ailleurs).
 

Cet orgueil naturaliste et justicialiste veut être franc (pour ses défenseurs, « vrai ») au lieu d’être aimant. C’est le drame de l’apostasie généralisée que nous vivons. Ce fut aussi le drame de Judas et de Barabbas, et même de Franco en Espagne. En plus d’être une marque (la Marque de la Bête) et une révolte, la franchise est une maladie. Ce n’est pas pour rien que le père Thierry Avalle dit que « dire ses 4 vérités à quelqu’un, c’est diabolique ». Vrai et trois fois vrai. La franchise est le « vrai » de trop.
 

Je vous mets ci-dessous quelques exemples de la franchizmania pseudo « catholique », en terminant par l’article du père Pierre-Hervé Grosjean suite à la visite de Macron aux Bernardingues, qui est un modèle du genre de la corruption massive des dirigeants chrétiens à la Franc-Maçonnerie (mais j’aurais pu citer aussi les discours du Cardinal Sarah qui n’est pas mal non plus dans le style maçonnique anti-Franc-Maçonnerie).
 





Site sédévacantiste de Virginie Vota



Un Dieu confondu avec un soleil aveuglant ou une lampe électrique (bref, confondu avec Lucifer)